Le compte administratif 2018 du Département approuvé par les élus

Ce lundi 25 février, les élus départementaux se sont retrouvés pour le vote du compte administratif de l’exercice 2018. 

Le compte administratif correspond à la clôture de l’exercice budgétaire 2018 et répertorie l’ensemble des dépenses et des recettes réalisées durant l’année. Ce document permet de constater l’exécution du budget, c’est-à-dire les actions effectivement mises en œuvre. 

2018 en chiffres

Ainsi, en 2018, le Conseil départemental des Ardennes a réalisé 374 736 481,63 € de dépenses et 401 540 143, 89 € de recettes, générant ainsi un excédent budgétaire de 26.803.662,26 €. De cet excédent réalisé en 2018, il convient de retirer le résultat déficitaire de l’année 2017, à hauteur de - 5.871.880,89 €, ce qui porte l’excédent budgétaire 2018 à 20.931.781,37 €.

Ce résultat positif est lié d’une part à des recettes exceptionnelles (droits de mutation, ventes de terrain, fonds de soutien de l’État…) ; d’autre part, aux efforts entrepris cette année par la collectivité départementale pour maîtriser ses dépenses, notamment de fonctionnement. 

« Cette gestion saine et rigoureuse que je revendique et que j’assume pleinement, ces efforts importants et indispensables nous permettront d’améliorer significativement nos indicateurs financiers », annonçait d’ailleurs le Président Noël Bourgeois au moment du vote du budget 2018.

De fait, le Département a réduit sa dette de 9,4 M€ et amélioré ainsi sa capacité de désendettement* qui passe sous la barre des 6 années. 

2018 en actions

Au-delà des chiffres, ce compte administratif traduit les politiques et les projets départementaux déployés au service des Ardennais. 

« Ce budget prouve s’il en était besoin que nous sommes au rendez-vous pour assumer nos responsabilités en matière de solidarité », confirme le Président Bourgeois. 

Par ailleurs, le Département a versé en 2018 6,9 millions € de subventions d’équipements (campus universitaire du Moulin Leblanc, A304…) et 5 millions € pour des actions volontaires. Cet argent participe à l’économie du territoire ardennais et à la vitalité de son tissu associatif. 

Ainsi, le Département continue d’agir, avec ses partenaires, pour le quotidien des Ardennais et l’avenir du territoire.

 

* Le niveau d’endettement peut être appréhendé à partir de la capacité de désendettement. Celle-ci détermine la durée (en nombre d’années) dont a besoin la collectivité pour rembourser la totalité de sa dette.