Perturbations sur le réseau routier départemental

A partir du mardi 23 avril, la circulation routière sera perturbée sur plusieurs axes départementaux aux abords de la RN43, en raison d’un chantier de valorisation des produits des récentes coupes d’arbres. Tous les usagers de la route sont invités à la plus grande prudence lors de leur passage à proximité du chantier.

Les modifications de circulation

RD8043 (Cliron-Warcq)

Mardi 23 avril

Dans le sens Cliron-Bois de la Loge (rond-point en direction de Renwez), un système d’alternat sera mis en place de 8h à 17h.

Mercredi 24 et jeudi 25 avril

Le chantier se poursuivra sur le tronçon Cliron-Warcq, avec fermeture de la route entre la Station Esso et Warcq.

Mardi 14 et mercredi 15 mai

Reprise du chantier dans l’autre sens avec route fermée à la circulation entre Warcq et le magasin Botanic.

RD988 (Renwez-Les Mazures)

Vendredi 26 et lundi 29 avril

Le chantier concernera le tronçon situé entre Renwez et le Musée de la Forêt, avec la mise en place d’un alternat. Il se poursuivra sur route fermée à la circulation entre le Musée de la Forêt et Les Mazures.

RD989 (Charleville-Mézières-Monthermé)

Mardi 30 avril

La route entre La Havetière et le carrefour 989/88 sera fermée à la circulation.

Du jeudi 2 au mardi 7 mai

La route entre le carrefour 989/88 et Monthermé sera fermée à la circulation, ainsi que la RD22 entre le carrefour 989/22 et le carrefour 22/22C.

RD 131 (Thilay)

Lundi 13 et jeudi 16 mai

Le chantier sera réalisé sur route fermée entre le carrefour 131/13 et Thilay.

Le chantier de valorisation des produits de coupes

Ce chantier fait suite aux coupes d’arbres récemment réalisées en bordure de la RN43. Depuis 4 ans, le Conseil départemental a en effet initié une politique ambitieuse de gestion et d’entretien des abords boisés des routes départementales et autres propriétés départementales.

Il s’agit d’entretenir et de valoriser le patrimoine forestier, tout en favorisant la croissance d’une filière bois bio-énergie encore naissante dans les Ardennes. Les abords routiers sont nettoyés et sécurisés tandis que les produits de la coupe deviennent une ressource exploitée localement et valorisée dans les chaudières locales.