Réserve civique : un partenariat inédit entre le Département et l’Etat

Ce jeudi 4 juillet, à l’Hôtel du Département, Noël Bourgeois, Président du Conseil départemental, et Pascal Joly, Préfet des Ardennes, ont signé la convention Réserve Civique. Premier département de France à prendre part à la mise en place de ce dispositif sur le territoire, le Département souhaite utiliser la plateforme comme un outil pour notamment favoriser l'insertion des bénéficiaires du RSA. 

La Réserve Civique permet aux associations, organismes à but non lucratif, collectivités territoriales, établissements publics et services de l’État de proposer des missions ponctuelles d’intérêt général. 

La plateforme publique de l’engagement 

Ces missions sont organisées autour de 12 domaines d’actions : la solidarité, l’éducation, la santé, la culture, le sport, l’environnement, …. Pour les réservistes, ces différentes missions permettent de développer les liens sociaux, d’acquérir de nouvelles compétences transférables, de valoriser une expérience bénévole sur un CV ou encore de travailler sur la confiance en soi.

S’engager

Tout citoyen ou étranger de plus de 16 ans, résidant régulièrement en France peut devenir réserviste, un engagement volontaire et bénévole.
La Direction départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations assure le suivi du dispositif, sous l’égide de Madame Francine Prime, préfète honoraire, référente Réserve civique pour les Ardennes.

Favoriser l’inclusion sociale 

Le Département, chef de file de l’insertion, va proposer aux bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) qu’il accompagne au quotidien, de s’engager dans ces missions de volontariat. Cet engagement de réserviste civique sera ainsi reconnu comme une étape du parcours d’insertion. Les missions effectuées au titre de la réserve civique permettent également d’alimenter le Compte d’Activité (via le Compte d’Engagement Citoyen jusqu’à 240€/an dans la limite d’un plafond de 720€) : ces crédits peuvent être utilisés ensuite pour le financement de formations. 
Noël Bourgeois, Président du Département, insiste sur l’importance de ce partenariat avec l’Etat : « Nous avons souhaité passer cette convention parce que nous partageons la même vision des objectifs : lutte contre l’isolement, développement de compétences et des liens sociaux. Nous ferons la promotion de la plateforme et l’utiliserons comme un outil visant à favoriser l’insertion des  bénéficiaires du RSA, mais ceux-ci ne seront pas identifiés comme tels, la plateforme étant ouverte à tous. C’est sans doute déjà là le premier pas dans la démarche d’inclusion sociale ! »

>>> Actuellement, 22 missions ponctuelles d’intérêt général sont à pourvoir sur le territoire des Ardennes. 
Pour tout connaître de la réserve civique, les conditions et les missions proposées, rendez-vous sur la plateforme : https://reserve-civique.beta.gouv.fr/