Woinic

Woinic : l’emblème par excellence des Ardennes, indissociable de l’image de notre territoire, de nos forêts, de nos légendes, mais aussi l’incarnation du savoir-faire métallurgique et du travail des hommes de ce département…C’est l’âme et la fierté de tous les travailleurs ardennais qui habite cette colossale statue et qu’à si bien réussi à traduire l’ouvrier artiste Eric Sléziak. 

Woinic, le colosse des Ardennes

Faisant près de 10 mètres de haut, 14 mètres de long et 5 mètres de large, Woinic fait partie de la culture collective du département des Ardennes.
Réalisée à Bogny-sur-Meuse, à l’aide d’un poste de soudure à l’arc, la sculpture rend hommage à la ferronnerie et à la métallurgie ardennaise.
Eric Sléziak, le père de Woinic, en a débuté la construction le 1er janvier 1983 et l’a achevée 11 ans plus tard, après 12 000 heures de travail.

Le 08.08.08

Le 08/08/08, jour unique pour le département des Ardennes (08), a marqué l’épopée de Woinic. Le plus grand sanglier du monde a été transporté depuis l’atelier de Bogny-sur-Meuse, dans lequel il a été créé jusqu’à l’aire des Ardennes (A34 Sortie 14) où il est actuellement implanté. Il symbolise désormais la porte d’entrée naturelle du territoire des Ardennes.
Cet événement aura constitué un grand moment de rassemblement populaire, durant lequel près de 150.000 personnes sont venues rencontrer Woinic, sur son parcours de 55 kilomètres sur les routes ardennaises.

2018 marque le 10ème anniversaire de l'installation de Woinic sur l'aire des Ardennes. Pour l'occasion, le Conseil départemental des Ardennes a décidé de proposer diverses animations autour du colosse des Ardennes et de rendre hommage au patrimoine industriel du département.

En savoir + sur les festivités de Woinic

Eric Sleziak, le créateur de Woinic

Né à Bogny-sur-Meuse en 1960 et issu d’une famille polonaise, Eric Sléziak a grandi dans le milieu ouvrier. Il suit les traces de ses parents dans la métallurgie avant de travailler le métal pour réaliser les oeuvres qui font de lui l’artiste autodidacte qu’il est aujourd’hui. Eric Sléziak est aussi un homme engagé pour son territoire et le social, notamment auprès des jeunes à travers des projets pédagogiques.

Les Ardennes et la métallurgie

La métallurgie ardennaise démarre avec les forges lors de la Révolution industrielle, utilisant un  savoir-faire qui s’est transmis dans la vallée de la Meuse.
Puis vient la fabrication de clous, réalisés d’abord manuellement, puis mécaniquement dès 1827. Suivent la tréfilerie en 1830 et la boulonnerie mécanique en 1835.  
À partir de 1850, le déploiement des chemins de fer permet la création de fonderie et d’ateliers d’estampage industriels. Les marchés se développent ensuite en France avec l’industrialisation du pays.
Aujourd’hui, les Ardennes sont encore le premier département producteur de métal en France avec 20% de la production nationale.

En savoir + sur les Ardennes industrielles

Mis à jour le 02 Août 2018
http://www.guerreetpaix.fr

Musée Guerre et Paix en Ardennes

Musée Guerre et Paix en Ardennes
http://bda.cd08.fr/

La Bibliothéque Départementale

http://archives.cd08.fr/

Les archives départementales