Faire des Ardennes un territoire intelligent

Les Ardennes, territoire intelligent ?

Le Département des Ardennes a participé le 11 octobre dernier, à Marseille, à un séminaire sur les « Contrats de Réciprocité entre agglomérations et territoires ruraux » organisé par l'INTA (Association internationale du développement urbain).

Le séminaire "Réciprocité" de l'INTA

L'INTA, dans le cadre de ses travaux sur les innovations économiques et territoriales, vient d'organiser un cycle de réflexion et d’échanges d’expériences autour de la définition de projets de développement territoriaux entre les agglomérations/métropoles et les territoires ruraux voisins. Diverses thématiques étaient concernées : tourisme, économie des circuits courts, valorisation des filières agricoles, numérisation des territoires, etc.

La journée du 11 octobre à Marseille a pu permettre de sensibiliser les responsables territoriaux à l’intérêt du contrat de réciprocité et aux problématiques qu'il soulève. 

Réflexion sur le concept de territoire intelligent

 Pour sa part, le Département des Ardennes a souhaité profiter de ce séminaire pour initier une réflexion sur le concept de « territoires intelligents »
Un « territoire intelligent » est un territoire qui améliore ses qualités et son attractivité, en s’appuyant notamment sur les ressources numériques. Porté par des révolutions technologiques, environnementales et sociétales, l’avènement des « territoires intelligents » devient de plus en plus une réalité notamment avec des alternatives innovantes dans de nombreux domaines tels que le transport, l’habitat, l’énergie, l’industrie, les télécommunications et autres.

Cette réflexion devra accompagner le déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du territoire ardennais et la généralisation de l’accès au THD qui favorisera le développement de nouveaux usages et services numériques dans tous les domaines.

Aujourd’hui, le concept de « territoire intelligent » ou « Smart City » est couramment associé au développement des métropoles. Toutefois, les territoires ruraux doivent aussi s’approprier ce concept « Smart Rural ». Les problématiques d’attractivité, d’accessibilité, de mobilité y sont importantes et les technologies de l’information et de la communication sont attendues pour y apporter des réponses.

Il existe une interaction, une synergie entre Ville et Rural qui doit être facilitée par les nouvelles technologies et leur application au territoire.

Par rapport à la démarche de Réciprocité, différentes formes de partenariats possibles pourront être envisagés avec les métropoles voisines - Grand Paris, Reims métropole – afin de bénéficier de leurs expérimentations en matière de mise en pratique de ce concept. Une dynamique transfrontalière avec la Province de Namur qui lance actuellement des initiatives dans le développement du Smart Rural, pourra également être étudiée.

  Pour aller plus loin, vous pouvez lire l'article Métropoles et territoires périurbains et ruraux : une mécanique à repenser de la Gazette des communes