La DorMeuse Duval sur grand écran

Le film de Manuel Sanchez tourné à 99% dans le 08 est à l’affiche aux quatre coins de l’Hexagone. Dans cette comédie adaptée du roman Les Bottes Rouges de Franz Bartelt où l’humour noir côtoie le tragique, Dominique Pinon, l’une des « gueules » les plus mythiques du cinéma français, campe un antihéros dont la vie va basculer petit à petit…

La Dormeuse Duval
Le film avait été présenté à l’automne dernier en avant-première aux cinémas de Charleville-Mézières et de Vouziers ; il est désormais projeté sur les écrans nationaux… et donc dans les Ardennes !

En adaptant le roman de Franz Bartelt, Manuel Sanchez, réalisateur quasi-ardennais (il habite dans le Vouzinois depuis plus de 20 ans), a trouvé un sujet en or pour son deuxième long métrage : « Il s’agit d’une comédie déjantée teintée d’humour noir, explique-t-il. En ce sens, je suis resté fidèle à l’œuvre de Bartlet. Le fond est sérieux, mais la forme est décalée. je voulais que l’intrigue prenne place dans un paysage ouvrier, c’est pourquoi j’ai choisi de tourner dans la vallée de la Meuse. Et puis, les Ardennes, c’est devenu chez moi ! »

Pour les Ardennais, chaque plan est un petit délice où le jeu consiste à retrouver le lieu du tournage ! Et guettez bien, vous pourriez même reconnaître des proches parmi les seconds rôles ou les figurants…

Ce film, qui met en avant le territoire, un auteur et un réalisateur ardennais, a bénéficié du soutien à titre très exceptionnel du Conseil départemental, via une aide de 50.000 €. 

 

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire