La première tombe à char déterrée dans les Ardennes !

La Cellule départementale d’archéologie mène conjointement avec l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) des fouilles sur le chantier de l’A304 à Warcq.

 

Après la découverte de plusieurs sites gallo-romains, c’est maintenant une tombe à char* qui est actuellement mise à jour par le travail des archéologues. Pratique courante entre le Ve et le IVe siècle avant notre ère, les élites de l’époque se faisaient ensevelir sur un char à deux roues, entourés d’objets quotidiens dont ils se servaient.

Si diverses tombes à char sont déjà recensées dans la région, il s’agit de la première découverte de cette nature dans le nord des Ardennes.

La présence d’eau a permis une bonne conservation de la structure en bois de la chambre funéraire, qui semble également avoir été épargnée par les pillages. 

Des objets en bronze ainsi qu’un objet, encore non identifié, recouvert d’une feuille d’or occupent actuellement l’attention des archéologues.

Tous ces éléments viennent appuyer la thèse d’une découverte à caractère exceptionnel pour le monde celte.

Les fouilles se poursuivant sur quelques semaines, le site devrait encore livrer de belles surprises !

Adresse 08200 Warcq