MaDEF : feu vert pour la construction de 9 modulaires

Une étape importante vient d’être franchie concernant les conditions d’accueil à la MaDEF (Maison Départementale de l’Enfance et de la Famille) : le permis de construire des neuf bâtiments modulaires qui doivent être installés prochainement sur le site de La Grande Terre à Charleville-Mézières a été délivré le 4 août.

La MaDEF, chargée d’accueillir en urgence des enfants confiés au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance et de proposer une orientation adaptée à leurs besoins, est en forte expansion depuis 2010. Les demandes d’accueil ne cessent de croître et l’établissement a dû étendre son offre d’hébergement d’urgence et augmenter de manière très conséquente le nombre de professionnels y exerçant. Un projet de nouvelle MaDEF est d’ailleurs sur les rails. Implanté rue de Monthermé à Charleville-Mézières, le nouveau bâtiment sera prêt normalement fin 2019-début 2020. L’architecte vient d’être désigné.

Pour faire face à ce sureffectif, et en attendant la construction de la nouvelle MaDEF, le Conseil départemental met en œuvre des mesures immédiates pour offrir aux enfants et adolescents des conditions d’accueil optimisées dès cet automne, avec la location de bâtiments modulaires installés sur le site de La Grande Terre, à côté de la future nouvelle MaDEF.
Neuf bâtiments modulaires de 16 places sont prévus, ainsi qu’une aire de jeux adaptée et un parking. Le premier coup de pelle de ce chantier a été donné en mars dernier par l’entreprise en charge des travaux de terrassements, voirie, réseaux et plateformage. Une autre société est chargée du marché de fourniture des ensembles modulaires, dont la fabrication va pouvoir désormais démarrer.


La fabrication, en atelier, du 1er bâtiment modulaire sera lancée d’ici quelques jours et doit durer 8 semaines. Sa livraison est attendue pour fin octobre. Les 8 autres seront construits de manière échelonnée à compter de mi-septembre, jusqu’à février donc. Leur installation sur le site se fera également au fur et à mesure. Les travaux de fondations ont débuté le 28 août pour que le site soit prêt à accueillir les modules dès leur réception.


Cette opération, menée de front avec le projet de nouvelle MaDEF, présente deux intérêts essentiels pour le Conseil départemental, soucieux de mieux accueillir les enfants confiés :
>    un dimensionnement adapté des locaux, basé sur les recommandations des équipes de la MaDEF et l’évaluation réelle des effectifs
>     une exécution rapide pour une installation des équipes et des enfants dès cet automne.

L’installation des bâtiments modulaires et leur location représentent un coût de 8,23 millions € pour le Conseil départemental.


La future nouvelle MaDEF


Elle sera implantée sur 4 hectares de terrain, rue de Monthermé à Charleville-Mézières. Sa composition est prévue ainsi :

>     un pôle d’accueil, d’administration, de services supports et de services d’accompagnement extérieur, où des équipes pluridisciplinaires (éducateurs, infirmières, médecins, psychologues) accompagneront au quotidien les enfants et les adolescents ;
>    un pôle espaces communs où seront mis à disposition des locaux dédiés au sport et aux activités ;
>    un pôle logistique avec un lieu de restauration et les locaux techniques nécessaires au fonctionnement de la MaDEF ;
>    des unités de vie où seront accueillis les enfants par tranche d’âges, pour proposer un lieu de vie proche d’un cadre familial : 3 unités pour les enfants ; 4 pour les adolescents, 2 studios pour les jeunes majeurs et 2 appartements pour les jeunes en semi-autonomie.