Thermes gallo-romains de Warcq : « un état de conservation exceptionnel »

Après plus de deux mois de travail de terrain, la fouille menée par la Cellule Archéologique Départementale sur le tracé du barreau de raccordement à Warcq touche à sa fin. 

Les thermes gallo-romains enfouis sous les pâtures ardennaises ont ainsi révélé quelques uns de leurs secrets : les salles dédiées aux bains (caldarium,tepidarium, frigidarium en fonction de la température de la pièce) mais aussi des espaces techniques avec notamment d’ingénieux systèmes de chauffage et d’évacuation. Découverte la plus remarquable : une cave quasiment intacte a été mise au jour, avec des murs tutoyant encore les deux mètres d’élévation et révélant des niches où l’on déposait objets et luminaires…

« Le diagnostic avait montré un énorme potentiel. D’un point de vue scientifique, le site présente un état de conservation exceptionnel », relève Julien Bruyère, responsable d’opérations à la Cellule Archéologique Départementale. Après avoir dégagé les vestiges, l’équipe du CD08, aidée par des prestataires spécialisés, a procédé à la dépose des sols et des enduits qui seront analysés en laboratoire.

Les archéologues départementaux ont par ailleurs profité des ressources pédagogiques du site lors d’une journée portes ouvertes qui a rassemblé plus de 850 curieux mais aussi en accueillant plusieurs groupes de collégiens et de primaires.

La suite des opérations, ce sera déjà le lavage et le nettoyage de tout le mobilier archéologique collecté sur le site (céramique, faune, éléments architecturaux), afin de pouvoir l’étudier plus précisément. Parallèlement, une partie de l’équipe travaillera à la mise au propre des données accumulées sur le terrain : inventaires des éléments découverts, tri des photos, reprise des croquis en Dessin Assisté par Ordinateur (DAO).

Le tout pour aboutir à la rédaction du rapport complet de la fouille, mettant en perspective les trouvailles de Warcq avec l’ensemble des connaissances sur l’époque gallo-romaine.

 

>>> Découvrez la fouille en images <<<

 

En savoir +

Le barreau de raccordement

Le projet de barreau de raccordement entre l’A304 - prolongement de l’A34 vers la Belgique - et la RN43 doit permettre de favoriser les échanges avec la future autoroute et de soulager la RN43 du trafic de transit (en particulier des poids lourds), offrant ainsi une plus grande fluidité pour le trafic local. Les travaux du barreau débuteront cette année pour une mise en service en 2018.

La Cellule Départementale d’Archéologie

Depuis 2009, la Cellule Départementale d'Archéologie permet au Département de concilier sauvegarde du patrimoine archéologique ardennais et développement de nouveaux projets d’aménagement.

Elle intervient en amont des projets économiques et industriels - gros projets d’urbanisme, réhabilitation de friches, construction de lotissements, etc. – pour réaliser les diagnostics et les éventuelles fouilles préventives commanditées par les services de l’État.

Agréée pour les deux périodes principales du département, la période gallo-romaine et le Moyen âge, la Cellule Archéologique Départementale permet aux opérateurs publics et privés de ne pas perdre de temps dans la réalisation de leurs chantiers.

Elle participe également à la valorisation du patrimoine ardennais et au rayonnement du département via des opérations portes ouvertes, la participation aux Journées européennes du patrimoine, aux Journées nationales de l’archéologie ou encore l’organisation d’expositions temporaires.