Les coups de coeur de la BDA: des idées pour l'été

Livres coup de coeur des bibliothécaires

Découvrez les derniers coups de coeur de l'équipe
de la Bibliothèque Départementale des Ardennes (BDA).

Pour suivre toutes les nouveautés de la BDA, pensez aussi aux réseaux sociaux :

la BDA sur Facebook : Bibliothèque Départementale des Ardennes (BDA)

la BDA sur Twitter @bibliotheques08 

ROMANS ADULTES

Le fracas du temps, Julian BARNES (Mercure de France, 2016)

Nuit après nuit, Dmitri Dmitrievitch, sa valise à ses pieds, attend devant la cage de l'ascenseur de son immeuble que des policiers du NKVD viennent l'arrêter. Son tort est d'avoir composé une musique qui n'a pas eu l'heur de plaire à Joseph Staline, et d'être accusé d'être un « ennemi du Peuple » dont les œuvres s'écartent de « la voie principale de l'art soviétique ».

Dmitri Dmitrievitch n'est autre que le célèbre compositeur russe Chostakovitch (1906-1975), dont ce roman biographique fait le portrait à trois moments difficiles de sa vie. Trois actes qui commencent tous par : « Tout ce qu'il savait, c'était que c'était le pire moment ».

Le pire moment de 1936, qui le verra échapper par miracle au Goulag, sera suivi de deux autres. En 1948, lors d'une invitation à New York, il découvre en le lisant pour la première fois, un discours que l'on a écrit en son nom, dans lequel il attaque son maître Stravinsky. En 1960, Khrouchtchev l'oblige à adhérer au Parti communiste, chose qu'il avait réussi à éviter jusque là.

Toute sa vie, le compositeur sera hanté par sa lâcheté face à la tyrannie, par la peur et la honte.

Le talent de Julian Barnes est de faire le portrait sans concession d'un artiste dans une société totalitaire, sans le juger. Qu'aurions nous fait à sa place ? Nous révolter, collaborer ou faire mine de le faire ?

Roman glaçant au sujet grave, cette biographie romanesque n'est pas dénuée d'élégance et d'ironie, propres à l'auteur du « Perroquet de Flaubert »,  et d'« Une fille, qui danse ».

Marylise

Ténèbres, ténèbres, John HARVEY (Rivages-Thriller, 2015)

Un enterrement quelque part dans l’est de l’Angleterre, dans les Midlands, par une neigeuse journée d’hiver. Dans le cortège suivant le corbillard se trouve Charles Resnick, flic à la retraite. Celui-ci connaissait plus ou moins la défunte que l’on s’apprête à inhumer : Jenny Hardwick, qui faisait partie des manifestants lors de l’importante grève des mineurs de 1984. Jeune policier à cette époque, il est chargé d’encadrer et maintenir d’éventuels débordements de la part des manifestants. A cette même période, le mari de Jenny continue son travail à la mine malgré la désapprobation de ses collègues grévistes. Un climat conflictuel s’installe de fait au sein du foyer, les disputes s’enchaînent. Et un jour, Jenny disparaît.

Trente ans plus tard, des ossements découverts par hasard sous une chape de béton sont identifiés comme étant ceux de Jenny Hardwick.

Catherine Njoroge, d’origine kényane, arrivée en Angleterre dès l’âge de 11 ans, a poursuivi de brillantes études avant de s’inscrire à l’école de police du Nottinghamshire. Aujourd’hui, à 33 ans, elle est inspectrice au service des enquêtes criminelles et se voit confier par son supérieur, Martin Picard, la délicate mission d’élucider une fois pour toute cette affaire. Elle fera équipe avec Charlie, surnom de Resnick, témoin des événements de 1984, afin de recueillir les témoignages des différents protagonistes de l’époque…

Voilà une enquête bâtie autour des événements vécus en 1984 avec l’importante grève des mineurs de l’est de l’Angleterre.

Son auteur, John Harvey, est l’un des grands noms de la littérature policière anglaise et nous propose, pour la dernière fois, de retrouver l’un de ses personnages fétiches, Charles Resnick, flic vieillissant, plein de sagesse, prêt à résoudre son ultime énigme.

Arnaud

DOCUMENTAIRES ADULTES

Les hommes préfèrent le barbecue, Jamie PURVIANCE (Larousse, 2016)

Ne désespérez pas, le beau temps finira bien par arriver !

En attendant, profitez-en pour vous préparer à sa venue en lisant : « Les hommes préfèrent le barbecue » de Jamie Purviance. L’auteur, juge de compétition agréé aux USA, nous propose, sur un ton décalé, un livre de recettes entièrement dédié à cet art culinaire machiste qu’est le barbecue.

Illustré de photos pleine page donnant l’eau à la bouche, cet ouvrage nous propose des recettes élaborées à partir d’ingrédients faciles à trouver. Elles sont regroupées par chapitre dont les noms détournent le titre de grands films américains : Tout le monde l’aime chaud, Pour quelques burgers de plus, West side spicy…

Des viandes, des marinades, des sauces, des glaçages, bref tout pour ravir les papilles de vos convives.

Mickaël

Entraîneur, Philippe LUCAS (Michel Lafon, 2008)

Ce livre nous plonge dès le début dans le grand bain. L’entraîneur de natation le plus célèbre de France fait ici le récit du « casse de sa vie » en rencontrant en avril 2000 aux championnats de France juniors à Rennes celle qui deviendra en 2004 championne olympique : Laure Manaudou.

L’entraîneur raconte sa vie parallèlement à celle de son élève qui n'a alors que quatorze ans lorsqu'elle accepte de lier son destin à celui de Philippe Lucas.

Il donne un éclairage percutant sur le destin croisé de deux icônes de la natation française car Laure Manaudou reste encore aujourd’hui la nageuse française la plus titrée et son entraîneur, quant à lui, garde toujours une place à part dans le monde du sport, notamment à cause de son style atypique et de ses méthodes d’entraînement particulièrement dures.

Le lecteur peut se laisser absorber par un témoignage qui parle à la fois aux initiés mais aussi aux curieux qui voudraient comprendre un peu mieux le fonctionnement du sport de haut niveau et les sacrifices qu'il faut faire pour arriver au sommet et y rester le plus longtemps possible.          

Vincent

MUSIQUE

Bossa Nova, Pauline CROZE (Un plan simple, 2016)

En tant que fan depuis les débuts de Pauline Croze en 2005, je ne pouvais pas passer à côté de son nouvel album intitulé « Bossa Nova ». Dès son 1er album (éponyme), j’ai adoré son style groovy, ses textes ciselés et ses mélodies simples, mais jamais ennuyantes. 

Ce nouvel album est différent des précédents, car il nous plonge dans l’ambiance du Brésil et de sa musique emblématique : la Bossa Nova. La chanteuse s’est entourée d’artistes jazz du monde tels que Flavia Coehlo, Marie Navarro, Manda Sissoko et Vinicius Cantuaria, pour interpréter des reprises douces des chansons mythiques du répertoire brésilien. On y découvre « Voce Abusou », remix franco-portugais de « Fais comme l’oiseau » de Fugain, et la réinterprétation de « Jardin d’hiver » d’Henri Salvador teintée de sonorités reggae. 

La fascination de Pauline Croze pour cet univers musical est née d’un film : « Orfeu Negro » : « Souvenir de mes 17 ans… le film Orfeu Negro, grâce auquel j’ai découvert la bossa, sa sensualité et sa douceur mordante.  Je me suis autorisée une part de soleil avec ces chansons magnifiques. Et ce voyage au Brésil est de ceux qui réparent quelque chose au fond de soi, sans crier gare. »

Ses reprises au son de guitares sèches avec sa voix suave nous font traverser l’Atlantique et nous font oublier la morosité ambiante.

Marie

ALBUM TOUT-PETIT

Les haïkus des tout-petits, Alain SERRES et Judith GUEYFIER (Rue du Monde, 2016)

Une lecture de mots qui s’inspire de la forme poétique japonaise.

Regard interrogateur sur le monde et l’environnement du bébé magnifiquement illustré par Judith Gueyfier.

Cet ouvrage carré, cartonné, facile à manipuler, appelle les émotions, les étonnements et ravissements qui font le quotidien du tout-petit et pourtant si grand poète.

Il n’y a pas d’âge pour apprendre à aimer la poésie. C’est pourquoi vous trouverez plusieurs titres sur ce thème dans notre rayon « Tout-petits » à la BDA.

Corinne

APPLICATION JEUNESSE

Avec quelques briques, (Cléa Dieudonné)

Ce livre pop-up de Vincent Godeau (édition L’Agrume) raconte l’histoire d’un petit garçon qui ne mange que des briques. Il grandit et devient très fort, mais parfois des larmes qu’il ne peut retenir s’écoulent de ses yeux. En cherchant à l’intérieur de son corps, il découvre un grand château en briques enfermant son cœur. Un soir, son chagrin est si fort que les douves débordent et inondent son cœur qui devient énorme.

Adapté à l’écran par Cléa Dieudonné, les délicats mécanismes des pop-ups ont été transposés en interactions. Celles-ci permettent au lecteur d’accompagner et de dialoguer avec le personnage afin de renforcer la portée des mots, avec une grande poésie. L’application raconte très joliment le passage de l’enfance à l’adolescence, la découverte de sentiments contradictoires, l’émotion négative que l’on apprend à transformer ; cette émotion qui déborde parfois quand on grandit.

Dans une immersion totale, enrichie par l'univers sonore abstrait et étonnant d’une musique électro-psychédélique, qui renforce l’ambiance un peu étrange de l’album, le lecteur participe ici au récit pour le faire avancer. Par exemple, en maintenant le bras du personnage, on provoque une animation plongeant jusqu’à son œil. Un autre zoom, en plaçant cette fois deux doigts à l’écran, nous fera descendre dans les méandres du corps du personnage et atteindre le château fort de son cœur.

Lisez le livre et expérimentez la version numérique !

Gratuit actuellement
Disponible sur iOS (iPhone, iPad).
Disponible en français, anglais, néerlandais

                              Mélanie

Ajouter un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire