Ardenne : une marque est née

Des valeurs communes pour promouvoir l'Ardenne

La situation était claire : si chaque Ardennais continuait à œuvrer en solo, l’Ardenne allait disparaître… Il fallait réagir et les Ardennais l’ont fait.

La volonté de créer une marque Ardenne transfrontalière est donc née de ce constat partagé par un grand nombre d’acteurs du territoire concerné, composé des Ardennes française, belge et grand-ducale.

Aujourd’hui, cette marque partagée est bien née !

Son objectif ?

Renouveler l’image de l’Ardenne. Et ouvrir avec conviction le chantier d’une attractivité commune pour cette destination autrefois morcelée sur plusieurs pays et régions.

Des dizaines de partenaires locaux ont validé cet objectif, suite à de nombreux mois de travail. Au départ d’une définition du profil identitaire de l’Ardenne transfrontalière, ils ont créé une marque « Ardenne » destinée à booster son attractivité.

L’enjeu est de taille tant ce chantier touche tous les secteurs d’activités. Pour l’économie, l’ambition est claire : faire mieux connaître les savoir-faire des entreprises ardennaises et voir de nouvelles entreprises se créer. Pour les milliers d’acteurs touristiques concernés, un seul but : des visiteurs plus nombreux et un chiffre d’affaires à la hausse !

Un langage commun pour les acteurs du territoire

La marque Ardenne s’appuie sur des valeurs communes avec une volonté de faire mieux ensemble. Ladite marque propose un nouveau discours sur cette région. Fédérateur et basé sur les forces de l’Ardenne, il renouvelle le regard porté sur ce territoire. La marque traduit les valeurs autour desquelles tous les Ardennais peuvent se retrouver, y compris dans des outils de communication facilement appropriables.

Ces valeurs issues de l’identité du territoire, sont traduites en langage graphique (un logo, des couleurs, des visuels…) et dans un vocabulaire propre (des mots-clés, des expressions…). Ce langage commun permet d’être repéré, de séduire, de fidéliser, de se démarquer des autres, de garantir ce qui est acheté, de fédérer… Et, in fine, de positionner le territoire à l’extérieur de ses frontières de manière positive.

Mais, à l’évidence, c’est à la condition d’être portée et revendiquée par le plus grand nombre que cette nouvelle identité Ardenne sera reconnue et que les structures qui y adhéreront en recueilleront les bénéfices.

Une marque partagée se veut aussi une manière d’apporter des réponses touristiques plus en phase avec les valeurs premières du territoire ardennais.