Chantier d’entretien des espaces boisés aux Vieilles-Forges

Le Conseil départemental des Ardennes entretient ses espaces boisés : sur le site des Vieilles-Forges des interventions sont programmées pendant la période hivernale. Un chantier d’entretien va démarrer ce lundi 4 février 2019 pour une semaine.

Aujourd’hui, au regard notamment de nombreux arbres malades, le Conseil départemental des Ardennes a décidé de mettre en place une gestion raisonnée et pluriannuelle du site ; une réflexion menée en partenariat avec l’ONF. A cet effet, plusieurs travaux d’entretien des espaces boisés sont programmés.

Pourquoi couper et élaguer certains arbres ?

Pour sécuriser le site

Il s’agit en effet d’éviter des risques de chute de branches ou d’arbres morts qui pourraient survenir notamment aux abords des parkings et des circulations piétonnes.

Pour interrompre la propagation des attaques de parasites en cours

En effet, il est urgent de répondre à cet impératif sanitaire et d’intervenir afin de lutter contre le scolyte touchant les épicéas, coléoptère très nuisible qui creuse des galeries rayonnantes.

Pour éclaircir les espaces boisés afin de favoriser la croissance des sujets de qualité et/ou générateurs d’ombre

Il s’agit par endroit de couper un ou deux sujets pour laisser celui le mieux à même de poursuivre sa croissance, d’absorber ainsi plus de CO2 et d’atteindre son apogée plus rapidement.

Une fois les coupes achevées, les souches seront rognées afin de niveler le terrain et sécuriser la circulation des promeneurs.

Pour ouvrir la vue sur le lac

Le long de la route départementale, le lac des Vieilles-Forges est dissimulé derrière un rideau d’arbres quasi continu. En procédant à quelques éclaircies sélectives, le lac sera ainsi mis en valeur par des trouées paysagères.

Les arbres les plus majestueux et en meilleur état sanitaire seront conservés. Des zones ombragées seront ainsi maintenues afin de conserver l’esprit « détente » du site. La coupe d’arbres permettra par ailleurs d’améliorer la visibilité et la circulation au sein des espaces de stationnement et vers les zones de pique-nique.

En 2019, un programme de replantation sera initié

Les recettes issues de la vente de bois coupé vont en effet permettre de procéder à la plantation de nouvelles essences et ainsi favoriser l’extension des zones d’ombrage en sélectionnant par exemple des arbres moins hauts et à canopée étalée comme des pins parasols, des saules-pleureurs.