Le Campus Sup Ardenne inauguré !

Campus Sup Ardenne

Ce vendredi 13 septembre, le Syndicat Mixte du Moulin Leblanc, dont fait partie le Conseil départemental des Ardennes, a inauguré le Campus Sup Ardenne. Attendu par tout un département, l'aménagement de cet équipement transforme le site en un véritable campus universitaire.

Après deux ans de travaux, le Campus universitaire du Moulin Leblanc vient tout juste d'être inauguré par les acteurs de l'Enseignement supérieur. Cet aménagement a été réalisé par le Syndicat Mixte du Moulin Le Blanc, maître d'ouvrage de l'opération, pour un coût total de 20 millions d'euros.

Cet établissement public regroupe les partenaires souhaitant développer l'actuel campus de Charleville-Mézières : le Conseil départemental des Ardennes, la Communauté d'Agglomération Ardenne Métropole et la Région Grand Est. Le Département, qui place l'éducation au cœur de ses préoccupations, a participé à cette opération à hauteur de 3 millions d'euros (répartis sur trois ans).

Dans son allocution, le Président du Conseil départemental, Noël Bourgeois, ne cachait pas sa satisfaction de voir se concrétiser la construction de cet équipement : "Ce campus est le nouveau fleuron des Ardennes (...), un département qui joue la gagne. Soyons fiers d'être Ardennais !

Des travaux de grande ampleur

Au cours de ces deux ans de travaux, trois grandes opérations ont été menées :

  • Création de la Maison du Campus (700m2) : ce nouvel espace de vie et de rencontre, ouvert depuis le 2 septembre, est dédié aux étudiants pendant les heures de pause ou le soir après les cours
  • Extension de l’IUT (1500m2) déjà existant sur le site
  • Construction du bâtiment du pôle formation de la Chambre de commerce et d’industrie (1500m2).

Ces travaux ont ainsi donné corps à un véritable campus universitaire en favorisant la mise en relation des étudiants et en connectant entre eux les bâtiments présents sur le site. 

Ces trois nouvelles structures viennent s’ajouter aux bâtiments déjà existants qui dépendent de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA) et rassemblent déjà trois départements d’enseignement : l’Institut Universitaire de Technologie (IUT), l’Ecole Supérerieure du Professorat et de l’Education (ESPE) et l’Institut de Formation Technique Supérieur (IFTS). 

Rendre le département attractif pour les étudiants

Nommé Sup Ardenne, ce campus répond également à différentes attentes placées au centre des préoccupations des acteurs de cet aménagement : 

  • L'adaptation des locaux d'enseignement aux besoins actuels et futurs
  • L'adoption d'une démarche d'optimisation et de mutualisation des espaces
  • L'identification des services aux étudiants utiles à leur épanouissement et à leur intégration dans la ville
  • L'optimisation des liens entre formation-entreprise-recherche et innovation.

Ces aménagements dotent désormais le département d'un équipement attractif pour les étudiants et complémentaire avec les autres sites de l'URCA. Grâce à ces travaux, les étudiants et les enseignants de ces formations ont dorénavant tous les outils et les services qu'ils sont en droit de trouver au sein d'une telle structure.

L'info en +

Depuis plusieurs années, le Département s'engage dans le domaine de l'éducation, et notamment de l'enseignement supérieur, bien au-delà de ses compétences obligatoires.

Le Conseil départemental participe ainsi aux frais de fonctionnement de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education et à l’Institut de Formation Technique Supérieur à hauteur de 83.000€.

Il participe également au dispositif pour les aides exceptionnelles de scolarité. Cela permet aux étudiants de poursuivre leur cursus dans la région Grand Est (seuls les cursus non proposés dans cette région peuvent faire l’objet d’une dérogation au périmètre géographique fixé).

 

Consulter le discours prononcé par Noël Bourgeois