Made in Métal : une œuvre collective, symbole de réussites individuelles

Depuis vendredi 6 septembre, une sculpture marque le départ historique de la Voie verte à Montcy Notre-Dame. Réalisée par un groupe de personnes en insertion qui a travaillé pendant plus d’un an sur sa conception, elle est l’aboutissement d’une action collective d’insertion professionnelle innovante : Made in Métal.

C’est en présence d’élus et de nombreux représentants du monde industriel et économique qu’a été présentée, le 6 septembre dernier, l’œuvre collective réalisée par un groupe de bénéficiaires du RSA dans le cadre de l’action d’insertion Made in Métal. Il s’agit d’un cœur stylisé mêlant plusieurs matériaux, installé de façon pérenne au bord de la Voie verte à Montcy Notre-Dame (dans le sens Montcy-Givet). Au moment de dévoiler la sculpture Caroline, Marjorie et Sandrine ne cachent pas leur fierté : elles font partie des 6 bénéficiaires du RSA qui ont participé à sa réalisation, dans le cadre d’une action d’insertion originale. « Nos noms sont gravés sur l’œuvre, tous ceux qui s’y arrêteront les verront, c’est valorisant ! »

Une œuvre collective

Démarrée il y a plus d’un an, l’opération Made in Métal a consisté à proposer à des bénéficiaires du RSA très éloignés de l’emploi d’intégrer un projet totalement inédit : s’inscrire dans une démarche d’insertion et de découverte des métiers de l’industrie pour réaliser, aux côtés d’un artiste ardennais (Charles Frère, ferronnier d’art) une œuvre collective destinée à prendre place dans l’espace public. Le tout, avec l’appui des référents insertion du Conseil départemental et les formateurs du Pôle formation UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) Champagne-Ardenne.

Booster les compétences et la confiance

Les objectifs de cette action collective innovante (déclencher l’envie de s’inscrire dans une démarche d’insertion, développer une confiance en soi, à travers des actions collectives et la réalisation d’un objet, ou bien encore encourager une (re)socialisation) ont largement été atteints. En effet, à raison de 3 heures par semaine de janvier à juin, les 6 participants qui sont allés au bout du projet ont développé, sans s’en rendre vraiment compte, des savoir-faire et des savoir-être qui leur seront utiles pour réintégrer le marché de l’emploi : travail en équipe, lecture de plans techniques, maniement d’outils et de machines, apprentissage de règles de sécurité… Tout en reprenant confiance en eux, condition nécessaire dans la construction de leur parcours d’insertion.
« La plupart d’entre eux était très éloignés de l 'emploi, confirme Thierry Robert, directeur de la Direction de l’Insertion et du Retour à l’Emploi du CD08. En participant à Made in Métal, ils ont pu découvrir les métiers de l’industrie et certains y ont même trouvé leur voie, puisque 2 d’entre eux se sont engagés dans une formation professionnelle dans le domaine. » 

Vers une saison 2

Côté UIMM, la satisfaction est également de mise : « On a eu de très bonnes personnes, motivées et assidues, qui ont donné lieu à une belle entente de groupe, relate Frédéric Manon, l’un des formateurs de l’UIMM. On est fier du travail accompli ensemble ! »
Les résultats encourageants de cette première opération ont convaincu le Conseil départemental et ses partenaires de mettre une nouvelle action en place pour 2020. Avec, toujours comme objectifs, de redonner confiance à des bénéficiaires du RSA et de les aider à monter en compétences pour un retour vers l’emploi durable.