ArtisanArt : le Conseil général prépare le rendez-vous de Bruxelles

Du 1er au 5 novembre se tiendra à Tour & Taxis à Bruxelles le 10 ème salon ArtisanArt. Le département des Ardennes sera l’invité d’honneur de ce rendez-vous qui valorise les artisans. Présentation de l’événement à la presse dans la capitale belge.

Ce sera l’évenement dans l’Evénement. Les Ardennes de France seront les invitées d’honneur du 10 ème Salon ArtisanArt de Bruxelles du 1er au 5 novembre. Ce salon est visité par plus de 15.000 personnes et présente la vitalité de plus de 300 exposants de toutes professions artisanales.

Le savoir-faire des Ardennes

Le Conseil général des Ardennes est partenaire de cette opération réalisée en coordination avec le Comité départemental du Tourisme et le Comité de liaison interconsulaire qui regroupe la Chambre de commerce et d’Industrie, la Chambre d’Agriculture, la Chambre de métiers et de l’Artisanat. Une trentaine d’exposants ardennais présenteront sur 400 mètres carrés l’art de vivre, l’art de faire du département des Ardennes dans la capitale belge. C’est la première fois qu’un département français est l’invité d’honneur d’un tel rendez-vous.

Les Ardennes vont pouvoir présenter les atouts du département qui n’est situé qu’à deux heures de l’agglomération bruxelloise. Sur un espace qui se voudra convivial, les visiteurs auront le loisir de constater que l’Art de vivre, l’Art de faire des Ardennes françaises font partie du patrimoine du département. Parmi les différents exposants, on notera la présence d’un fabricant de couteaus spéciaux pour installer une tenderie aux grives ou encore un créateur de soldats de plomb.

Les produits de bouche

Les artisans de bouche ne seront pas oubliés avec la présentation et la dégustation de quelques spécialités culinaires dans une terrasse de café intérieure reconstituée où l’on goûtera galette au sucre, gateau mollet, boudin blanc ou une bière ardennaise.

Le tourisme ne sera pas oublié et le CDT valorisera toutes les escapades possibles qu’aimeraient boucler nos voisins d’Outre-Quiévrain.

Le 7 septembre les organisateurs de ce Salon ont convié, dans les ateliers de moulage des Musées Royaux d’Art et d’Histoire dans le Parc du Cinquantenaire, la presse belge à la présentation de cette dixième édition anniversaire. Sabine Laruelle, ministre fédérale des Classes Moyennes et de l’Agriculture est venue elle-même annoncer qu’au cours de ce Salon se tiendront les Etats généraux de l’Artisanat. Ils s’inscrivent dans le cadre d’une politique de promotion de l’Artisanat que mène la ministre. L’artisanat compte plus de 175.000 entreprises actives. C’est l’un des secteurs importants de l’économie belge.

Des concours pour les Artisans

François Xavier Remion, porte parole du ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi, Benoît Cerexhe, est venu, quant à lui, parler du concours qui, en s’inspirant du meilleur ouvrier de France, récompensera le meilleur artisan bruxellois. Cette année le concours sera axé sur la mode et le désign.

Au nom du Président du Conseil général des Ardennes Benoît Huré, et du Directeur général des Services Départementaux, le directeur de la Communication du Conseil général, Jean-Jacques Rollat, a salué l’initiative des organisateurs et a évoqué le partenariat mis en place afin que le département des Ardennes fasse honneur à son rang d’invité... d’honneur. Il était accompagné de Sylvie Collot et de Claude Carton représentant Les Ardennes de France.

Déjà en mai dernier, le Conseil général des Ardennes et le Comité départemental du tourisme s’étaient associés avec le comité de liaison consulaire pour participer à l’édition régionale de ce salon à l’Abbaye de Floreffe en Belgique. Une ébauche de ce salon.

Aujourd’hui, ces partenaires franchissent une nouvelle étape dans la promotion de l’Artisanat et du savoir-faire Ardennais. Ils se portent à l’assaut de la capitale belge.