Circuit des Ardennes International : le Slovène Bozic gagne à Rethel et le Russe Kolesnikov à La Francheville

Première étape du 32ème Circuit des Ardennes International au pas de charge à près de 45km/h. Le Slovène Borut Bozic (Perutnina Ptuj) s’impose au sprint à Rethel. Les Danois du Team GLS et leur leader Rasmussen ont imposé un train d’enfer dans un parcours partant et revenant à Rethel. Le Conseil général partenaire de ce circuit trentenaire.

La meilleure place pour suivre la première étape du 32 ème Circuit des Ardennes à l’appelation siglée désormais Internationale, ce vendredi 7 avril, était à ne pas douter, en tête de la course, dans la voiture du Président André Jacquemart.

Au-delà de partager le siège avec le "patron" de l’épreuve, véritable tour de contrôle, et avec M. Guérin, l’adjoint au maire de Rethel, chargé des Sports, le spectacle de ce préliminaire était bien aux avants-postes. Durant près de 4 heures (3h40’ 20" au chrono), les cents trente coureurs ont imposé un train d’enfer dans une boucle partant de Rethel et revenant à Rethel. Les échappées se sont succédé.

Près de 45 km/heure de moyenne !

Pas une minute de répit pour le peloton qui a dû suivre, sous un beau soleil printanier propice aux vagabondages champêtres, le rythme très soutenu des Danois du Team GLS. Ils ont bouclé les 162,1 km de cette première étape à près de 45 km/heure de moyenne, arrivant même dans la cité Mazarin avec un bon quart d’heure d’avance sur l’horaire le plus favorable. Très peu de vent, un temps idéal pour se dégourdir les jambes : telles étaient les conditions climatiques sur le parcours qui a emprunté Novy-Chevrières, Saulces-Monclin, Faissault, Launois sur Vence, Signy l’Abbaye, Asfeld, Le Chatelet sur Retourne, Juniville, Pauvres, Attigny, Amagne pour revenir au point de départ dans la Cité Mazarin où le public était présent.

Le Slovène règle le sprint à Rethel

Le Danois Jacob Rasmussen du Team GLS , le Danemark Express, a bonifié tout au long du parcours sa première étape et était à deux doigts de gagner le maillot jaune si ce diable de Slovène Borut Bozic de l’équipe Perutnina Ptuj composée de Slovènes et Croates n’était pas venu règler le sprint final.

Le Slovène Borut Bozic a perturbé les plans des Danois qui ont neutralisé la course. Il a empoché le gain de l’étape, il a endossé le maillot jaune, le maillot vert et le maillot bleu du combiné ce qui lui a valu plusieurs passages sur le podium, les bises de la miss de service et les félicitations du Conseil général des Ardennes qui est le principal partenaire institutionnel de cette épreuve désormais trentenaire.

Le Danemark Express mène un train d’enfer

Le Russe Evgeny Sokolov du Team La Pomme Marseille a quant à lui endossé le paletot à pois du meilleur grimpeur, ayant été dans toutes les échappées pour grimper les côtes de Lalobbe et de Charbogne avec des développements qui ont impressionné les habitués du Circuit des Ardennes.

Dans cette étape, le peloton n’a concédé aucun bon de sortie, les fuyards ont toujours été rattrapés après une vingtaine de secondes maximum d’avance. Mais comment fausser compagnie à une telle troupe de rouleurs quand elle dépasse les 46 km/heure comme dans la troisième heure de route ? Bonne question.

Le Circuit à La Francheville...

En fin de journée, le maire de Rethel a reçu les invités et les organisateurs de ce Circuit des Ardennes International. La deuxième étape aura lieu ce samedi 8 avril de La Francheville à La Francheville avec quelques belles difficultés au menu du jour, la côte de Jandun, le Malgré Tout à Revin, les lacets de Monthermé. La bataille sera rude avec des bons espoirs pour le régional Romain Villa (UV Aube) originaire de Poix-Terron qui a été l’un des animateurs de l’étape de Rethel. En revanche, la course est finie pour Clément Lotterie l’Ardennais du VC La Pomme Marseille victime d’une chute dans les quinze premiers kilomètres et souffrant d’un gros hématome à la main. Le Président du Conseil général Benoît Huré sera sur le parcours et à l’arrivée de cette deuxième étape à La Francheville.

Et puis à Charleville et Prix-les-Mézières

Deux étapes sont inscrites au programme de la journée de dimanche avec une boucle autour de Charleville via un parcours sinueux dans la Vallée de la Meuse et une seconde avec un départ et une arrivée finale à Prix-les-Mézières avec d’autres ascensions du Malgré Tout et de la Roche aux Sept Villages, véritables juges de paix de cette épreuve suivie par de nombreux spectateurs en bordure de route.

Du spectacle en perspective pour ce 32 ème Circuit des Ardennes International. Et sûrement un grand gagnant pour succéder à Florian Morizot de l’UV Aube, un autre Ardennais, vainqueur de l’édition 2005. Mais les Russes et les Danois ne sont pas venus faire de la figuration dans les Ardennes.

Lire aussi la 2ème étape dans la rubrique Actualités avec la victoire du Russe Koelesnikov.