Confréries : les Ardennes terre d’accueil des terroirs et temple gastronomique

Pour la troisième année consécutive, Charleville-Mézières a accueilli les 29 et 30 avril au Parc des Expositions à Charleville-Mézières, le festival des confréries en Ardenne. Depuis le début, le Conseil général soutient cette manifestation originale et sans doute unique en France, organisée par l’ambassade des confréries de l’Ardenne, qui regroupe toutes les confréries gastronomiques du département.

Le patrimoine gastronomique est un élément déterminant du développement touristique et à ce titre, les confréries, qu’elles défendent la cacasse à cul nu ou la lentille verte du Puy, la salade au lard ou la mirabelle de Lorraine, le jambon sec d’Ardenne ou le pâté gaumais sont des acteurs essentiels de la promotion de nos territoires.

Comme l’an dernier, une quarantaine de confréries françaises et belges sont venues pour cette 3e édition, qui a permis aux visiteurs de déguster et d’acheter des produits pour la plupart introuvables hors de leur zone de production.

Le festival a eu lieu le samedi 29 avril (de 11 à 20 heures) et le dimanche 30 avril (de 12 heures à 18 h 30) au parc des expositions de Charleville-Mézières. Entrée : 2 euros (gratuit jusqu’à 16 ans). Animations gratuites pour enfants et adultes tout au long de ces deux journées. Défilé de toutes les confréries en habit, accompagnées de fanfares et de voitures anciennes, le dimanche 30 avril à 10 h 30 (de la place d’Arches à la place Ducale).

La veille, le 28 avril, le Président du Conseil général des Ardennes, Benoît Huré a reçu le Conseil d’administration de l’Ambassade des Confréries et l’équipe locale d’organisation à l’Hôtel du Département. La Commission Permanente du Conseil général a accordé une subvention aux organisateurs au cours de sa séance du 14 avril.