Des aides pour les jeunes : les décisions de la commission permanente du 21 octobre 2005

Lors de sa dernière réunion, la Commission permanente du Conseil général a examiné 40 dossiers. Parmi ceux-ci, un soutien aux manifestations sportives, aux actions culturelles, mais également des aides aux exploitations agricoles pour la mise en conformité environnementale et plusieurs subventions à des entreprises artisanales.

ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES
Depuis plusieurs années, l’Assemblée départementale mène une action en faveur de certains quartiers urbains : elle a notamment passé avec les associations oeuvrant dans ces quartiers un contrat de trois ans renouvelable, élaboré sur un objectif d’animation globale en direction notamment des adolescents et préadolescents. Le Conseil général attribue une aide financière d’un montant annuel de 30.490 euros pour les salaires et charges d’un animateur et de 4.573 euros au titre des frais de fonctionnement du poste.
Parmi les seize associations retenues, le Conseil général vient de renouveler la convention avec le Centre socio-culturel " l’Alliance " de Givet.
Poursuivant son action en direction du sport, le Conseil général a attribué 11.100 euros d’aides à des manifestations exceptionnelles parmi lesquelles un concours international de danse Jazz en octobre 2005 à Charleville-Mézières par le club Arduinna (4.000 euros) les finales régionales de boxe amateur par le Sporting Club Sedanais (2.000 euros), la création de deux nouvelles sections escalade et judo destinées aux jeunes à Renneville par Familles Rurales du canton de Chaumont Porcien (1.000 euros), l’amélioration du fonctionnement de l’école de mini-basket du Basket club sedanais (1.000 euros)
Dans le cadre de son action en faveur des associations de jeunesse et d’éducation populaire la Commission permanente a alloué une somme de 4.500 euros dont 3.300 aux " Tourelles " de Vouziers pour le développement de l’animation culturelle sur le Sud- est ardennais. Un développement qui passe par la programmation de spectacles vivants , d’expositions et d’activités cinématographiques et de spectacles scolaires.
Pour aider les communes et les associations à réaliser leurs opérations d’animation culturelle, " Côté Cour " reçoit une aide de 2.000 euros, suite à l’organisation de ses assises culturelles de novembre dernier.

MISE EN CONFORMITE DES BATIMENTS D’ ELEVAGE
Les Ministères de l’Agriculture et de l’Environnement ont rendu obligatoires des opérations de mise aux normes des bâtiments d’élevage, auxquelles participent financièrement le Conseil général.
166.308 euros de subventions ont été attribués à 32 exploitations pour des améliorations, telles que l’aménagement d’aires paillées , la construction de fosses couverte de recueil des déchets ou de systèmes de recyclage des eaux .

AIDES ECONOMIQUES
La S.A modelage Industriel Marc Lesage de Vrigne-aux-Bois qui emploie 13 salariés, a décidé d’investir dans un nouvel outil de production lui permettant de mieux faire face à la concurrence des pays émergents. La société a plusieurs critères d’éligibilité au volet " stimulation de l’investissement " du Plan de Promotion et de Développement de l’Artisanat ardennais. Compte tenu de l’importance de l’investissement pour l’entreprise pour le maintien des emplois existants et son développement futur, le Conseil général lui alloue , à titre exceptionnel, dans le cadre du FIED, une subvention de 53.020 euros , soit 20% du montant prévisionnel hors taxes (265.100 euros).
Dans le cadre de ce Plan de Promotion et de Développement de l’Artisanat Ardennais destiné à aider les entreprises artisanales réalisant des investissements matériels, onze nouveaux dossiers de subventions ont été examinés conjointement avec la Chambre de Métiers.
106.253 euros ont été répartis entre ces onze entreprises, dont l’activité s’exerce dans les domaines les plus divers allant du chauffage à l’institut de beauté, en passant par la maçonnerie , la charcuterie, la coiffure ou la menuiserie.

ETUDIANTS ET HANDICAPES
Une enveloppe de 5.203 euros a été répartie entre dix étudiants aux titres d’aides exceptionnelles de scolarité.
Pour aider au maintien à domicile de personnes de moins de 60 ans en situation de handicap, 4 .286 euros ont été attribués à des personnes dont l’âge varie de 7 à 35 ans pour l’acquisition de fauteuils roulants, de matériel informatique, ou d’une synthèse vocale.