La déconvenue de l’Etoile

Trop fébriles, les Carolomacériens ont laissé échapper une victoire largement à leur portée contre Aix Maurienne Savoie. Ils s’inclinent dans les dernières secondes (75 à 71).

Allez savoir ce qui se passe dans la tête d’un basketteur quand, à cinquante cinq secondes de la fin du dernier quart temps, vous menez encore de trois points -après avoir creusé l’écart maximum de dix - et vous êtes menacés, tout d’un coup, de vous faire remonter au tableau d’affichage ?

Avec beaucoup de maîtrise, un peu d’expérience, un brin de science du jeu, vous devez vous dire : il faut assurer ! Et bien non...
C’est tout le contraire qu’ont fait les joueurs de l’Etoile de Charleville-Mézières Ardennes samedi 5 novembre sur leur parquet de la salle Dubois-Crancé. Incapables de conserver le ballon et de le faire fructifier dans ces ultimes secondes, fébriles et maladroits, les protégés de Mike Gonsalves ont provoqué une faute technique leur valant trois points. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, ils se sont fait subtiliser le ballon sur la contre-attaque par Simon Darnauzan, ce qui a permis au savoyard de marquer cinq points en trente secondes !
Cette fin de match a été le " copier-coller " de la rencontre. Les Carolomacériens ont pris un sévère 10 à 0 d’entrée de jeu avant d’infliger un 20 à 2 à leurs visiteurs pour gagner ce premier quart temps (20 à 12). Les trois autres quarts temps leur ont échappé :16-17, 17-21, 18-25.

Résultat : Aix Maurienne Savoie a gagné à Charleville-Mézières de quatre points (75 à 71), sans crier au scandale. Une vraie déconvenue pour le président Pierre Blocquaux, très déçu de la tournure des événements car son équipe n’a plus rien gagné depuis l’ouverture du championnat de Pro B le 1ier octobre contre Antibes. Trente-cinq jours de disette. Et rien à se mettre sous la dent. Voilà le club ardennais bien installé dans les profondeurs du classement. Les meilleurs marqueurs de l’Etoile ont été David Condouant (17 pts), Bernard Wayne (16 pts), Christophe Fournier (13 pts) et Marc Davidson (11 pts). Dans l’équipe d’Aix Maurienne Savoie, l’américain Jonathan McClark (24 pts) a tiré son épingle du jeu, Anthony Stanford et Yannick Gaillou ont, pour leur part, cadenassé la partie, laissant très peu d’espaces aux Carolomacériens. Prochain match à domicile : le 19 novembre à 20h contre Nanterre.