La position du Président du Conseil Général sur la Maison du Père Noël

Questionné en séance publique sur ce dossier, le Président du Conseil général des Ardennes, Benoît HURÉ, a décidé de rencontrer très prochainement la présidente et la coordinatrice de l’association Eté-Hiver La Maison du Père Noël à Poix-Terron.

Le Président souhaite évoquer avec ces deux responsables les éventuelles difficultés rencontrées pour le maintien de cette Maison du Père Noël dans les Ardennes dont la délocalisation annoncée par la presse a mis en émoi la population ardennaise.

Le Président, Benoît HURÉ, a rappelé que c’est à la demande des élus et de la Communauté de Communes des Crêtes Pré-Ardennaises que le Conseil général a attribué en 2005 une aide à la réalisation de l’animation de la Maison du Père Noël à Poix-Terron pour un montant de 38 115 €. Cette même somme inscrite au budget primitif 2006 au chapitre de l’Action Culturelle ne sera examinée puis éventuellement mandatée par la Commission permanente du Conseil général qu’après la rencontre prévue entre le Président, Benoît HURÉ, la coordinatrice et la présidente de l’association Eté-Hiver La Maison du Père Noël à Poix-Terron.

Le Président du Conseil général souhaite donc connaître tous les éléments avant de se prononcer sur l’avenir de la Maison du Père Noël dans les Ardennes.

Une convention lie sur trois ans, jusqu’à fin décembre 2006, le Conseil Général à la présidente de l’association Ete Hiver La Maison du Père Noël.

Après cette date, le Conseil général peut réfléchir à d’autres initiatives notamment une proposition d’animation du même type dans le canton de Carignan.