L'art de vivre, l'art de faire des Ardennes en vitrine à Bruxelles

Benoît Huré, le Président du Conseil général a inauguré jeudi 2 novembre à Bruxelles, aux côtés de la ministre du gouvernement fédéral Sabine Laruelle, ministre des Classes Moyennes et de l'Agriculture, le 10e Salon "Artisan'Art " dont les Ardennes étaient les invités d'honneur. Ce salon est placé sur le thème de l'art de faire et l'art de vivre. Le terroir et l'artisanat se sont associés pour mieux faire connaître le département et "sa volonté d'être un véritable pôle d'attraction" comme l'a souligné Benoît Huré.

Exit la gare de l'Est, place à l'Artisan Art de Bruxelles : pendant 21 ans les Ardennes avait pris l'habitude de s'exposer, pendant quinze jours, dans le hall de la gare de l'Est. La dernière édition a eu lieu en 2004. Pour cause de grands travaux en prévision de la future arrivée du TGV, le hall de la gare s'est transformé en un vaste chantier.
Cet impossibilité matérielle d'organiser toute exposition, a été en fait une opportunité pour les responsables ardennais invités " à regarder ailleurs ".
En partenariat avec le Conseil général, et le Comité Départemental du Tourisme, le Comité de liaison Interconsulaire (CLIC) qui regroupe la Chambre de commerce et d'Industrie, la Chambre d'Agriculture et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat s'est tourné vers la Belgique et sa capitale. En étant invité d'honneur du 10e salon " Artisan'Art " de Bruxelles du 1er au 5 novembre, les Ardennes se sont offert une magnifique vitrine.
Comme l'a expliqué Géraud Spire, le Président du Comité de Liaison Interconsulaire, en inaugurant l'Espace Ardennes, " pour vendre l'attractivité des Ardennes, on doit s'orienter vers le Nord de l'Europe et renforcer l'image du département auprès du public de cet important bassin de population ".

UNE FORCE D'ATTRACTION

"Il nous fait ensemble promouvoir les atouts industriels, artisanaux et touristiques du département " dit-il à l'ensemble des personnalités présentes parmi lesquels Benoît Huré, Président du Conseil général, Dominique Guérin, Pierre Pandini et Patrick Demorgny, conseillers généraux, M. Sutter et Martin, Présidents des Chambres de Métiers et d'Agriculture et Durrach, représentant l'Association des Métiers d'Art des Ardennes.
Si ce genre de manifestation est "un excellent moyen pour le département de se faire connaître et de faire connaître ses productions" le Président du CLIC souhaite qu'elle "soit une incitation à franchir la frontière et donne envie de venir dans les Ardennes."
C'est également "cet objectif de faire découvrir à nos voisins belges de nouveaux horizons, et les richesses de notre territoire" que souligna Benoît Huré, non sans rappeler " la volonté du département de renforcer les liens avec la Wallonie".
"Nous voulons réussir avec cette région , comme avec la Champagne-Ardenne et la Picardie une véritable force d'attraction au cœur de l'Europe" conclut le Président du Conseil général, avant d'accueillir Sabine Laruelle, Ministre fédérale des Classes moyennes et de l'Agriculture, pour lui présenter les différents exposants ardennais. (notre photo)

DEMONSTRATION ET DEGUSTATION

En étant invité d'honneur du salon bruxellois " Artisan'Art ", le département des Ardennes trouve là une excellente occasion de faire connaître au delà de ses frontières son savoir-faire tant au niveau de l'artisanat d'art que des produits du terroir.
Sur le thème de "l'art de vivre , l'art de faire", les Ardennes disposaient de 400 m2, permettant de regrouper une vingtaine d'exposants, dont certains placés sous la bannière de l'Association des Métiers d'Art des Ardennes.
En allant à la rencontre du grand public belge, les Ardennes ont présenté différents atouts d'un département qui n'est situé qu'à deux heures de l'agglomération bruxelloise.
Dans le cadre des ex-bâtiments portuaires magnifiquement réhabilités, les visiteurs ont eu tout le loisir de s'attarder devant quelques animations, comme la fabrication du chocolat, le moulage de figurines en plomb ou encore la sculpture sur bois.
Un "café de France" permettait de déguster les multiples spécialités sucrées ou salées du département, telle la galette au sucre, le gâteau mollet, le boudin blanc ou la bière ardennaise.
Le tourisme n'était pas oublié, Comité Départemental valorisant toutes les escapades possibles aux quatre coins du département.