Le Cheval Bayard : nouvelle création d’Eric Sléziak

Connu pour ses sculptures métalliques gigantesques, l’artiste bognysien Eric Sléziak inaugurait le 27 mai dernier, en présence d'Erik Pilardeau, conseiller départemental des Ardennes et maire de Bogny-sur-Meuse, une nouvelle sculpture inédite au Square Pont du quartier de Château-Regnault. 

À l’image des sculptures de son créateur, le cheval Bayard et petit frère de Woinic ne passe pas inaperçu ! Pesant près de 800 kilos pour une hauteur de 3,40 mètres, ce cheval issu de la légende des 4 fils Aymon conçu entre janvier et mai 2018 prend désormais place au sein de la ville de Bogny-sur-Meuse. 

Symboliquement, le cheval Bayard représente une image forte de la culture locale puisqu’il fut le destrier des 4 frères Aymon, les aidants à fuir la colère de l’empereur Charlemagne jusque dans les profondeurs de la forêt des Ardennes.

Woinic, la première œuvre d’une longue série 

WoinicSa passion du métal et son talent de sculpteur poussa Eric Sléziak à confectionner le plus grand sanglier du monde entre 1983 et 1993. Avec une hauteur de 8,5 mètres et une longueur de 14 mètres, le sanglier de 50 tonnes devenu l’emblème des Ardennes est, depuis le rachat du Conseil départemental des Ardennes en 2008, visible sur l’aire d’autoroute de Saulces-Monclin au bord de l’A34, et accueille chaque année de nombreux visiteurs.

Après Woinic, il s’est attelé à la conception d’autres sculptures, toujours plus impressionnantes les unes que les autres, dont une majeure partie se trouve à Bogny-sur-Meuse.

Ainsi, le cheval ardennais Bayard rejoindra notamment le chevalier Dardennor, s’élevant au-dessus de la Vallée de la Meuse.