Le collège d'Attigny-Machault part en lutte contre le gaspillage alimentaire

Chaque année, près de 10 tonnes de nourriture sont jetées en France, soit près de 20 kg par personne et par an, dont 7 kg de produits non-déballés. Dans les cantines scolaires, ce fléau est devenu un enjeu de taille, comme en témoigne le programme de "Réduction du gaspillage alimentaire en restauration collective" auquel le collège d'Attigny-Machault participera en 2015-2016.

Organisée conjointement par la Direction Régionale de l'Alimentation et de la Forêt (DRAAF) de Champagne -Ardenne et l'Agence de l'Environnement de la Maîtrise de l'Energie (ADEME), avec le soutien du Conseil départemental des Ardennes, l'opération vise à accompagner 10 établissements d'enseignements secondaire de la région dans un programme de réduction de leurs déchets alimentaires. 

C'est le collège d'Attigny-Machault qui, dans les Ardennes, a été retenu pour la mise en place de ce programme. A ce titre, il va pouvoir bénéficier des conseils d'un prestataire spécialisé sélectionné et financé par l'ADEME et la DRAAF, chargé de mettre en place des actions de suivi et d'évaluation telles que : 

  • la mobilisation des acteurs,
  • la réalisation de diagnostics quantitatifs et qualitatifs tout au long du projet,
  • l'assistance de l'établissement pour créer, mettre en oeuvre et suivre un plan d'action visant à la réduction du gaspillage alimentaire.

Cette lutte contre le gaspillage alimentaire fera partie du projet de l'établissement comme enjeu éducatif, jouant un rôle essentiel dans l'apprentissage des bonnes habitudes alimentaires des enfants. Une commission et une équipe de projet dédiées rassemblant les membres de la communauté éducative sera ainsi mise en place. Une fois les sources de gaspillage identifiées tout au long de la chaîne alimentaire (sur-approvisionnement, non-consommation de produits préparés, restes effectifs sur les portions de repas…), les acteurs de la restauration collective mais aussi ses usagers seront sensibilisés et guidés vers de meilleures pratiques, permettant de réduire sensiblement ce gaspillage, à travers des gestes simples.

Les élèves mais aussi les professeurs seront donc pleinement associés à cette démarche qui répond aux enjeux de la « Charte départementale 2014-2015 : qualité de restauration dans les collèges Ardennais » votée en 2013 par l’Assemblée départementale.