Les décisions de la commission permanente du 18 novembre 2005

Lors de sa dernière réunion, la commission permanente du Conseil général a étudié 26 dossiers. Parmi ceux-ci un soutien à trois sportifs ardennais de haut niveau, une participation aux programmes d’animation des fêtes de fin d’année à Charleville-Mézières, Givet et Rethel, des actions volontaires en faveur des collèges et diverses aides économiques.

SOUTIEN AUX SPORTIFS
Le Conseil général a décidé d’apporter son soutien à Fabien Sant (aviron) Sofiane Takoucht (boxe) et Alban Préaubert (patinage artistique) par l’intermédiaire de leur club respectif, afin de faciliter leur préparation olympique.
Ont donc été accordées, une subvention de 12.000 euros au Club Nautique de Charleville-Mézières, une subvention de 5.000 euros à Charleville-Boxe, et une de 8.000 euros à Charleville-Mézières Sports de Glace.

ANIMATIONS DE FIN D’ANNEE
L’installation d’une patinoire Place Ducale, l’organisation d’un marché de Noël avec 48 chalets et le développement de diverses animations de rue sont les grands axes du programme des festivités de fin d’année à Charleville-Mézières. Partenaire de cette opération, le Conseil général a alloué à la ville de Charleville-Mézières une subvention de 12.000 euros.
Une subvention de 4.000 euros a été versée à la ville de Givet pour l’organisation de son village de Noël et l’Association des Commerçants du Centre Ville Rethelois se voit attribuer 992 euros pour l’animation du centre-ville.

ACTIONS EN FAVEUR DES COLLEGES
Une subvention de 2.287 euros a été accordée au collège de Douzy pour l’organisation d’un voyage culturel en Italie au mois de mai prochain.
Dans le cadre des aides de scolarité et de bourses, exceptionnelles aux étudiants de l’I.F.T.S. non boursiers de l’Etat une somme de 15.889 euros a été attribué à 21 étudiants .
5.240 euros vont bénéficier à 11 étudiants au titre des bourses d’études linguistiques, mises en place en 2004 et reconduites en 2005 .

AIDES ECONOMIQUES
La ville de Revin souhaite acquérir un ancien atelier de modelage afin d’y installer deux petits ateliers-relais. Ils permettront à deux petites entreprises de démarrer leur activité dans des conditions favorables. Le Conseil général a décidé d’aider cette initiative en allouant une subvention de 22.437 euros à la ville de Revin.
Dans le cadre de la démolition de la friche Manil, et pour assurer sa requalification, la commune de Vivier-au-Court s’est engagée à acquérir la totalité du site pour réaliser plusieurs équipements publics. Pour soutenir cette réalisation, le Conseil général s’est engagé à allouer à la commune des aides financières. Compte tenu du surcoût de la démolition, il a été accordé une subvention complémentaire de 47.888 euros.
Les entreprises artisanales réalisant des investissements matériels (minimum 7.500 euros) assortis de la création d’au moins un emploi peuvent bénéficier d’une subvention calculée au taux de 20 % des investissement HT.
10 nouveau dossiers ont été examinés et recevront une aide de 101.092 euros .