Rénovation des barrages : lancement de l'un des plus gros chantier dans les Ardennes après l'A304

Le Président du Conseil départemental Benoît Huré accompagné des élus ardennais, le directeur général délégué de Vinci et le président du conseil d'administration de Voie Navigable de France (VNF) ont posé le 29 mai dernier la première pierre du centre d'exploitation des barrages de l'Aisne et de la Meuse sur le Parc d'Activités Départemental de Lumes.

C'est la société BAMEO, filiale de Vinci et de SHEMA (groupe EDF) et de MERIDIAM qui, fin 2013, a remporté le premier Partenariat Public Privé concernant des voies navigables. Cet accord passé avec VNF porte sur une durée de 30 ans et représente un investissement de 312 millions d'euros. Il comprend la conception, le financement puis l'exploitation, la maintenance et le gros entretien de renouvellement de 29 barrages automatisés, sur la Meuse et sur l'Aisne, ainsi que de leurs équipements associés. 

Dans le cadre de ce contrat, la société BAMEO et Vinci Construction ont choisi d'établir leur siège sur l'agglomération de Charleville-Mézières-Sedan, sur le Lotissement d'Activités Départemental basé à Lumes. 

Le bâtiment de 800 m2, est construit en Haute Qualité Environnementale sur une parcelle de 3.750 m2 . Il abritera le poste de pilotage de BAMEO.

Avec des barrages répartis sur 4 départements, dont 21 dans les Ardennes, ce chantier de rénovation est le plus gros chantier dans les Ardennes après l'A304. Il va générer en tout près de 250 emplois et employer  50% d'entreprises locales.