Sedan-Charleville : La doyenne fête ses 100 ans

Le dimanche 30 septembre 1906, 60 coureurs à pied prennent le départ de la première édition de Sedan-Charleville. Ils seront 41 à se présenter sur le Cours d’Orléans, devenu depuis Cours Briand. En 2005, ils étaient plus de 3.000 massés avenue Philippoteaux. Ce dimanche 1er octobre, ils seront certainement encore plus nombreux à participer à la course du centenaire. Pour dire " j’y étais ".

La doyenne des épreuves de ville à ville fête cette année son centenaire. Cette année 2006 est aussi celle de la 86 e édition : un " décalage " dû aux deux guerres.
De nombreuses anecdotes ont marqué ce siècle de course à pied.
En 1909 et 1910, Sedan-Charleville se court contre la montre individuel : en deux ans, seulement 13 concurrents se présentent dans l’exercice solitaire durant 12 dimanches, entre le 16 octobre et le 31 décembre.
En 1911, retour à la normale et la course, jusqu’alors réservée aux Ardennais, voit la victoire d’un... Parisien, militaire au 91e RI de Mézières.
L’édition1919 ne sera bouclée que par huit concurrents, mais devant plus d’un millier de personnes venues assister à l’arrivée.
Les pelotons vont d’ailleurs mettre un certain temps avant de s’étoffer : il faut attendre 1948 pour voir 51 coureurs franchir la ligne. Dès lors la progression sera constante. Les féminines ne seront officiellement autorisées à courir qu’en 1975.

Une course en musique

La grande constante depuis la première édition c’est le succès populaire.
La foule, qui chaque année accompagne les champions comme les anonymes, est le plus bel exemple de l’enthousiasme qui pousse les Ardennais, le premier dimanche d’octobre à se presser sur le bord de la route.
Pour l’édition du centenaire, les bénévoles de " Courir en Ardenne ", le président Jean-Marie Baudoin en tête, ont placé l’organisation sous le signe de la fête et de la convivialité.
Ainsi dans chaque commune traversée, un orchestre animera la course et accompagnera les concurrents en musique.
Cet anniversaire sera aussi l’occasion de promouvoir la course à pied.
Tout d’abord avec l’opération " 100 femmes pour un centenaire " : cette épreuve entend réunir au moins cent débutantes de Champagne-Ardenne. Portant un dossard spécial, elles feront le parcours en relais sur 6 km.
Une course en relais permettra également aux écoles primaires et aux collèges de prendre part à la fête et de connaître comme tous les concurrents, les applaudissements du public.