Sedan doit confirmer (et gagner) en recevant Rennes

Après sept journées en Ligue 1, le CSSA court toujours après sa première victoire. Les supporters s’impatientent. Il est vrai que le début de saison a été plutôt chaotique. En signant un très bon match nul à Auxerre les Sedanais ont redressé la tête et retrouvé des vertus oubliées lors des dernières rencontres. La réception du Stade rennais ce samedi 30 septembre à 20 heures pourrait bien être le match de la confirmation.

Battus en championnat par le Mans (1-2) et par Sochaux (0-1) en coupe de la Ligue sur leur pelouse de Louis Dugauguez, les Sedanais avaient largement déçu leurs supporters et suscité le doute sur leur avenir.
Face à Sochaux, les joueurs de Serge Romano semblaient avoir " touché le fond ". Renouvelant les errements déjà manifestés cinq jours auparavant devant Le Mans, ils bredouillaient leur football. Comme sans réaction , fébriles en défense, inexistants milieu et impuissants en attaque, ils étaient incapables de prendre le jeu à leur compte. Une véritable faillite collective d’une équipe en pleine dérive et un cauchemar pour les supporters saisis par le doute.

Des sangliers blessés contre un Rennes éprouvé

Mais tels des sangliers blessés, ils ont su redresser la tête en allant dans l’Yonne.
Face à des Auxerrois revigorés par une série de bons résultats et par l’arrivée de l’ex-Lyonnais Benoît Pedretti, les hommes du président Urano ont fait preuve d’un sursaut d’orgueil bénéfique. Mieux ils ont retrouvé une âme.
Avec l’envie de bien faire chevillée au corps, en véritable guerriers, ils ont même réussi à mener au stade de l’Abbé-Deschamps avant d’être rejoints à un quart d’heure de la fin. Une victoire sur la pelouse chère au mythique Guy Roux n’aurait pas été usurpée, tant les Ardennais ont su démontrer une authentique cohésion et des qualités dans le jeu qui ne semblaient plus faire partie de la panoplie vert et rouge.
Reste à poursuivre cette opération rachat, dès ce samedi en recevant Rennes à Louis Dugauguez ...par un résultat positif.
Les supporters, qui avaient quelque peu boudé le chemin du stade ces dernières semaines, se doivent d’être à nouveau nombreux à encourager leurs favoris qui ont su reprendre du poil de la bête.
Sur leurs terres ils peuvent croire en leurs chances et espérer (enfin) la victoire, dans ce qui peut être considéré comme " un match à six points ".

Une rencontre qui se jouera sans Patrick Regnault : blessé aux adducteurs le portier sedanais, qui devrait faire sa rentrée contre le PSG, laissera sa place à Stéphane Trévisan.

DES BRETONS ambitieux

Les Bretons ont seulement deux points et deux places d’avance sur les Ardennais et n’ont pas vraiment réalisé une entame de championnat des plus remarquables.
L’entraîneur Pierre Dréossi comptait sans doute beaucoup sur les arrivées du Toulousain Daniel Moreira et du Bordelais Bruno Cheyrou pour être les fers de lance de son groupe.

Mais apparemment la mayonnaise n’a pas vraiment pris. Les résultats ne sont pas au rendez-vous. Pire l’attaque rouge et noire reste muette depuis deux rencontres. Le Stade vient de signer deux matches nuls et vierges (0-0) de suite : l’un à Nancy et le second à domicile face à Saint-Etienne.

Les Rennais ne doivent leurs deux point d’avance sur les Sedanais, qu’à une courte victoire sur Sochaux (2-1) lors de la cinquième journée.
Les Sedanais, au vu du match livré à Auxerre, ont donc les moyens de l’emporter devant une équipe qui semble se chercher.
Mais il faudra être vigilant et se méfier de joueurs également en mal de succès, mais ambitieux et venant en terre ardennaise avec la ferme intention de " faire un coup ".
Pierre Dréossi a annoncé la couleur et compte bien voir ses protégés empocher les trois points, et ainsi prendre leurs distances avec la zone de relégation.
Les spectateurs peuvent donc s’attendre à un match disputé, entre deux équipes en quête de réhabilitation.

LES AUTRES MATCHES

"-" Auxerre-Nantes
-Lille-Nice
-Lorient-Troyes
-Marseille-Toulouse
-Monaco-Le Mans
-Nancy-Lens
-Saint-Etienne-PSG
-Sochaux-Lyon
-Valenciennes-Bordeaux