Flash Info

Lac de Bairon : la baignade est rouverte ! En savoir plus

Sedan pied au plancher contre Le Mans pour rester dans le circuit

Le sixième match doit être le bon : le CSSA veut obtenir sa première victoire en Ligue 1 samedi 16 septembre (17h15) au stade Louis-Dugauguez contre Le Mans Union Club 72. Les Manceaux ont fait un remarquable début avec deux victoires, deux nuls et une seule défaite. Les Sedanais doivent impérativement passer la vitesse supérieure.

Club relativement jeune parmi l’élite nationale, même s’il a été créé en 1905, Le Mans Union Club 72 entame sa deuxième saison seulement en Ligue 1.

La première, celle de l’an passé, s’est soldée par une surprenante 11 ème place très honorable pour un club promu qui n’avait pas d’autres ambitions que celle de se maintenir et qui a devancé au classement quelques clubs plus huppés.

Un bon tableau de marche

La deuxième saison est tout aussi édifiante pour les protégés de l’entraineur Frédéric Hantz. Après cinq matchs, les Manceaux occupent la 9ème place du championnat de Ligue 1. Ils ont 8 points à leur compteur : deux victoires 1 à 0 contre Nice, 3 à 2 contre Valenciennes et deux nuls ( 1 à 1 à domicile contre Lorient et 2 à 2 à Troyes). La seule défaite a été concédée à Marseille (2 à 0), la semaine suivant le passage des protégés de la "Bonne Mère" dans les Ardennes. Ce n’est pas mal du tout pour un club qui n’a aucune ligne sur son palmarès dans l’élite mais qui n’a aussi aucun complexe... C’est donc en excellente situation que le Mans se présentera samedi 16 septembre (17h15) au stade Louis-Dugauguez à Sedan pour la sixième journée du championnat. Les Sartrois voudront poursuivre leur tableau de marche devant les caméras de Canal+.

Plus d’alternative : la victoire sinon rien !

Pour les Sedanais, il n’y a plus d’alternative. Après les trois matches nuls à domicile contre Marseille (0 à 0), contre Sochaux (1 à 1) et Saint-Etienne (2 à 2) et les deux défaites à l’extérieur à Nancy (1-3) et à Monaco (1-2), les Ardennais se doivent d’ouvrir enfin leur compteur des victoires s’ils ne veulent pas sombrer dans les profondeurs d’un classement où il sera difficile de se relever.

Sedan doit jouer pied au plancher comme sur un circuit, passer la vitesse supérieure et ne pas enclencher la marche arrière s’il veut enfin décrocher cette victoire tant attendue par les supporters sedanais.

Le club formateur de Didier Drogba

Une question aux supporters de Sedan. Etes-vous capables de nommer au moins trois joueurs de Le Mans Union Club 72 ?

Réponse : Yohan Pelé le gardien de but, est aux portes de l’équipe de France. Ce gardien spectaculaire est très convoîté par de grands clubs. C’est un excellent joueur sur lequel Arsenal a des visées pour la saison 2007-2008. Le second : Didier Drogba : c’est une bonne réponse, mais l’Ivoirien a quitté son club formateur il y a cinq ans maintenant et après un passage à Marseille il fait le bonheur de Chelsea.

Un Brésilien et un Japonais

Si vous dîtes Grafite, c’est une bonne réponse. L’avant-centre a marqué deux buts l’un contre Lorient et l’autre contre Nice, mais vous pouvez aussi citer Bangoura qui est aussi un chasseur de surfaces, scoreur deux fois... Mais il y a dans cette équipe de Le Mans bien d’autres bons joueurs comme Ibrahim Camarra le Guinéen, l’ex-Parisien Topke, Stéphane Sessegnon le Béninois de Créteil, l’ex-Corse Touré, le Brésilien Paulo André venant de l’Atletico Paranaense, et le Japonais Daisuke Matsui qui est rarement absent dans un match... Une cohorte d’inconnus qui espèrent ne plus le rester longtemps...à l’instar de leur gardien-volant.

Mansour Boutabout contre les siens

Le Mans c’est aussi l’ancien club de Mansour Boutabout qui aura à coeur de vouloir briller devant ses anciens coéquipiers. l’avant-centre sedanais avait participé à l’aventure de la montée en Ligue 1 avec Le Mans mais avait opté pour un prêt au CSSA.

Pour ce match, Serge Romano compte sur sa force de frappe, Noro, Boutabout, mais aussi sur ses aiguilleurs Belhadj et Ouadah ou encore sur Pujol qui s’est trop précipité contre Saint-Etienne...

Quatre points en deux matchs : c’était l’objectif du CSSA pour ce début de mois de septembre. Un point a été acquis contre les Verts. Il reste les... trois autres contre Le Mans... Le chaudron de Sedan, aujourd’hui débarassé du squelette métallique de la dernière tribune de feu Emile-Albeau, doit bénéficier du renfort du public pour faire bouillir la marmite avec quelques bonnes rillettes. Du Mans bien sûr !

Un train spécial est mis en circulation pour aller assister au match.
Horaires :
Givet 14 h 55 ; Vireux 15 h 05
Fumay 15 h 16 ; Revin 15 h 23
Monthermé 15 h 35 ; Bogny 15 h 39
Nouzonville 15 h 47 ; Charleville 16 h 08
Mohon 16 h 12 ; Lumes 16 h 17
Nouvion 16 h 23 ; Donchery 16 h 29
Arrivée à Sedan à 16 h 34.
Retour de Sedan à 19 h 43.