Sedan résiste puis s'effondre et s'incline à Toulouse (3 à 1). Aïe, le CSSA devient lanterne rouge !

Trop fébriles en défense, les Sedanais ont cédé à une minute de la mi-temps avant de plier contre des Toulousains. Ils ont encaissé un deuxième but à la reprise de la seconde mi-temps puis un troisième. Ils en ont marqué qu'un seul par Mansour Boutabout. Les Sedanais sont devenus lanterne rouge en raison du réveil de Monaco à Troyes. Ils affichent la plus mauvaise défense de la Ligue 1. Leur avenir semble bien compromis avant de recevoir Lyon le 18 novembre! La peur au ventre.

Les Sedanais espéraient beaucoup de ce déplacement à Toulouse en ce jour de la fête de l'Armistice du 11 novembre. Ils misaient sur le doute instillé dans l'équipe du FC Toulouse après deux défaites successives dont l'une à domicile et sur l'absence de joueurs-cadres dans cette équipe des Violets de la cité rose...

Deux buts en 5 minutes !

Le déplacement dans la ville rose s'est soldé comme presque tous les autres déplacements (à l'exception de celui à Auxerre) par une défaite. La sixième en treize matchs!

Les Sedanais avaient bien entamé ce match dans la capitale de Midi-Pyrénées, Grégory Pujol ayant même deux occasions de pouvoir ouvrir le score mais sans succès. Les hommes de José Pasqualetti donnaient l'impression de pouvoir conserver le score vierge jusqu'à la mi-temps grâce à quelques belles sorties de Patrick Regnault, lorsque sur le dernier corner de la première mi-temps, l'ancien Marseillais Battles a trouvé le Brésilien Fabinho au deuxième poteau qui ne laissa pas passer l'occasion de donner un avantage aux Toulousains (47 ème minute) avec la complicité involontaire de Pujol venu prêter main forte à la défense... Les Sedanais n'ont pas eu le temps d'effacer ce petit moment d'inattention qu'ils étaient crucifiés cinq minutes après le retour des vestiaires. Lachor manquait totalement sa transversale et permettait à Bonnet d'intercepter le ballon et d'offrir un "caviar" à son coéquipier Elmander qui n'a pas eu de peine à tromper Regnault à bout portant.

Un scénario classique

Triste scénario de deux buts en cinq minutes, l'un avant la pause et l'autre juste après... Du classique et du déjà vu cette saison pour la huitième fois puisque les Sedanais ont pris la mauvaise habitude d'être menés au score et même à domicile! La fébrilité chronique des Sedanais a facilité le travail des Toulousains qui ont été plus mordants en deuxième période qu'en première. "La Ligue 1 exige davantage encore de discipline et de rigueur. La simple erreur se paye cash" confiait José Pasqualetti.

Le 3ème but de Mansour Boutabout

Ce fut alors un festival d'ocasions pour les Toulousains mais Sedan résistait. Reprenant du poil de la bête, les Sangliers s'offrirent un bol d'oxygène au pays du vent d'Autan. Jau tirait de loin et obligeait Mouchez le jeune gardien Toulousain à relâcher le ballon dans les pieds de Mansour Boutabout. L'international algérien ne s'est pas fait prier pour marquer son troisième but de la saison en Ligue 1 (66 ème minute).

Les Toulousains n'ont pas permis aux Ardennais de croire à un redressement de situation. Elmander signait , quelques instants plus tard, un doublé après avoir pris de vitesse la défense sedanaise.

La rentrée de Aliou Cissé n'a pas stabilisé l'équipe du CSSA qui a fait preuve d'une très grande fébrilité au Stadium.

Lanterne rouge et la plus mauvaise défense

La défense de Sedan a encaissé son 25 ème but dans ce championnat. Le CSSA se trouve désormais à la 20 ème et dernière. Il est le très grand perdant de la soirée puisque Nantes a fait match nul contre Saint-Etienne, Nice a partagé les points avec Sochaux et surtout Monaco s'est réveillé à Troyes ce dimanche 12 novembre en s'imposant (0-4). Voilà les Sedanais bons derniers de ce championnat de Ligue 1. Avec, en prime, la plus mauvaise défense. Au classement, Monaco grâce à sa large victoire et à son meilleur goal-avérage grimpe de trois places, laissant la lanterne rouge aux Ardennais. Ce sont désormais Nantes, Troyes et Sedan les trois relégables. Voilà qui risque de compliquer la tâche des Sedanais qui n'ont pas un calendrier favorable. Et ce avant un prochain match au stade Louis-Dugauguez contre le champion de France en titre, l'actuel leader du championnat l'Olympique Lyonnais, en route vers un sixième titre consécutif. Maigre consolation: l'OL sera privé de son meneur de jeu brésilien suspendu après avoir été expulsé la semaine dernière. "Nous jouerons avec la peur au ventre mais cela doit être aussi une bonne motivation" affirme José Pasqualetti. On se rend déjà compte que la perte des points au stade Dugauguez (une défaite et cinq matchs nuls) met en situation très inconfortable les Sedanais alors que le tiers du parcours vient d'être bouclé.

Les résultats de la 13 ème journée

Toulouse 3 Sedan 1

Lyon 2 Valenciennes 1

Bordeaux 0 Auxerre 0

Le Mans 1 Paris 1

Lens 0 Rennes 0

Lorient 2 Nancy 0

Nice 0 Sochaux 0

Troyes 0 Monaco 4

Lille 1 Marseille 0

X EQUIPE PTS J G N P BP BC +/-
1 LYON 34 13 11 1 1 29 10 19
2 LILLE 24 13 7 3 3 20 12 8
3 LENS 22 13 6 4 3 19 14 5
4 NANCY 22 13 6 4 3 12 9 3
5 SOCHAUX 22 13 6 4 3 17 15 2
6 SAINT-ETIENNE 21 13 6 3 4 21 17 4
7 TOULOUSE 21 13 6 3 4 19 17 2
8 MARSEILLE 20 13 6 2 5 19 13 6
9 LORIENT 19 13 5 4 4 13 13 0
10 BORDEAUX 19 13 6 1 6 16 17 -1
11 LE MANS 18 13 4 6 3 17 18 -1
12 PARIS SG lt;/td> 16 13 4 4 5 15 17 -2
13 RENNES 16 13 4 4 5 10 12 -2
14 AUXERRE 14 13 3 5 5 13 18 -5
15 VALENCIENNES 14 13 4 2 7 13 20 -7
16 NICE 12 13 3 3 7 11 15 -4
17 MONACO 11 13 3 2 8 13 16 -3
18 NANTES 11 13 2 5 6 11 18 -7
19 TROYES 10 13 2 4 7 12 20 -8
20 SEDAN 9 13 1 6 6 16 25 -9