Sedan sombre (4 à 2) à Paris, perd Stéphane Noro et retombe dans la zone rouge

Le CSSA a subi une lourde défaite sur la pelouse du Parc des Princes (4-2) face à un PSG qui s’est " refait une santé " devant les Ardennais. Le redressement amorcé contre Rennes ne s’est pas confirmé. Les Sedanais sont de nouveau replongés dans la zone des relégables. Ils devront se montrer plus réalistes samedi prochain en recevant Lens. Mais sans Stéphane Noro victime d’une entorse du genou avec rupture des ligaments et indisponible six mois.

En se rendant samedi soir au parc des Princes pour aller affronter le PSG, Sedan, décomplexé par la victoire obtenue contre Rennes à domicile, espérait bien réussir un bon coup sur la pelouse parisienne.
D’autant que les Parisiens ne s’étaient pas véritablement montrés fringants depuis l’entame du championnat. Qui plus est l’ambiance ne paraissait pas des plus sereines au sein du club notamment depuis " l’affaire Dhorasoo ".
Mais contrairement à ce que laissaient présager les événements des derniers jours, Guy Lacombe avait réussi à recadrer ses joueurs. Et c’est un PSG avide de revanche qui s’est trouvé sur la route de Sedan.

Dès les premières minutes de la rencontre le coéquipiers de Pauleta ont attaqué pied au plancher, prenant les Sedanais à la gorge.
Dès la 6e minute , lancé par Kalou dans le dos de Lachor, Frau glissait le ballon dans un trou de souris, dans l’angle pourtant fermé par Regnault.

Refusant de se laisser abattre par ce coup du sort les Ardennais résistaient aux assauts parisiens et parvenaient même à égaliser à la 18e minute, Lachor, de la tête, reprenant victorieusement un corner de Noro.

A ONZE CONTRE DIX

La 43e minute allait marquer un tournant du match : Pierre-Alain Frau était sanctionné directement d’un carton rouge pour avoir commis une vilaine faute sur Stéphane Noro, sorti du terrain blessé au genou.
Les deux équipes rentraient alors au vestiaire sur un score de parité.
A la reprise on pensait le PSG handicapé par son infériorité numérique. Mais à onze contre dix les Sedanais n’allaient pas savoir profiter de leur avantage et rataient l’occasion de gérer le match à leur avantage.

Pire, moins de 5e minute après la reprise, sur un coup-franc concédé par Maurice-Belay, Regnault repousse le tir de Paulo Cesar, mais ne peut empêcher Yepes de trouver la lucarne.
A la 49e, Kalou glisse le ballon pour Pauleta dans le dos de Ducourtioux : le buteur portugais ne rate pas l’occasion et bat Regnault.
Deux buts en moins de dix minutes Sedan ne s’en remettra pas.
Les Parisiens euphoriques et en pleine réussite vont même corser l’addition : à la 72e une faute de Lachor sur Dramé est sanctionnée par un penalty qui permet à Pauleta d’améliorer son compteur au classement des meilleurs buteurs.
Dans les arrêts de jeu, Mansour Boutabout réduira le score de la tête sur un centre de Lachor.

Au Parc les Sedanais ont malheureusement une nouvelle fois manqué de rigueur défensive et de percussion en attaque.
Des errements qui se sont payés cash.

REDRESSER LA BARRE

Il va falloir resserrer les boulons pour espérer redresser la barre dès samedi prochain pour la réception de Lens à Louis Dugauguez et avant un nouveau déplacement difficile à Bordeaux.
Sedan est à nouveau replongé dans les profondeurs du classement et doit seulement à l’actuel naufrage nantais de ne pas occuper la dernière place. A cela s’ajoute le verdict de la blessure de Stéphane Noro qui a passé ce lundi 16 octobre à Charleville-Mézières une radio : entorse du genou avec rupture des ligaments. Au minimumn six mois d’indisponibilité pour le meneur de jeu sedanais.

Le classement :

X EQUIPE PTS J G N P BP BC +/-
1 LYON 25 9 8 1 0 22 7 15
2 MARSEILLE 20 9 6 2 1 17 5 12
3 NANCY 16 9 4 4 1 9 5 4
4 TOULOUSE 15 9 4 3 2 12 10 2
5 BORDEAUX 15 9 5 0 4 11 12 -1
6 LILLE 14 9 4 2 3 14 11 3
7 LENS 14 9 4 2 3 13 11 2
8 SAINT-ETIENNE 14 9 4 2 3 13 12 1
9 LE MANS 13 9 3 4 2 12 12 0
10 SOCHAUX 12 9 3 3 3 12 13 -1
11 AUXERRE 12 9 3 3 3 11 14 -3
12 PARIS SG 11 9 3 2 4 12 13 -1
13 VALENCIENNES 11 9 3 2 4 9 13 -4
14 LORIENT 10 9 2 4 3 9 12 -3
15 RENNES 9 9 2 3 4 8 11 -3
16 TROYES 7 9 1 4 4 8 11 -3
17 NICE 7 9 2 1 6 9 13 -4
18 MONACO 7 9 2 1 6 8 12 -4
19 SEDAN 7 9 1 4 4 11 16 -5
20 NANTES 6 9 1 3 5 7 14 -7