Un week-end à oublier pour le basket ardennais

Pour seulement deux petits points l’Etoile a concédé samedi soir sa sixième défaite à domicile face à Nantes (94-96) et laisse filer une occasion de s’éloigner de la zone dangereuse du classement.

Au coup de sifflet final Mike Gonsalves ne cachait pas sa déception, jugeant cette nouvelle défaite à domicile " difficile à digérer ".
Pour l’entraîneur carolo, l’Etoile n’a pas joué suffisamment intelligemment, opérant des mauvais choix offensifs , et ne sachant pas profiter des fautes de l’adversaire du jour , Nantes. Une équipe pourtant largement à la portée des Ardennais.

Ted Berry et ses coéquipiers n’ont pas toujours su imposer leur jeu et se sont laissés prendre au faux rythme de la rencontre. Le ballon n’a pas suffisamment bien circulé au goût de Mike Gonsalves, pour perturber les Nantais. Comme le craignait le coach carolo, cette équipe a montré qu’ elle jouait beaucoup en première intention. Et elle termine avec 61 % de réussite.
Les Ardennais, sans doute insuffisamment concentrés au rebond, ont perdu beaucoup de ballons.

Dommage, car l’Etoile semblait sur une bonne dynamique, et était même parvenue à inquiéter des équipes de haut de tableau. Continuant de flirter avec la zone dangereuse, les Carolos se devaient d’engranger les points de la victoire à domicile. Désormais le championnat s’annonce des plus serrés jusqu’au bout.
Il faut espérer que ce samedi était seulement un jour sans, et que ce faux-pas sera sans lendemain.

Dès maintenant il faut songer au derby, et préparer au mieux le déplacement à Châlons.
Les Marnais vainqueurs à Epinal lors de la dernière journée, entendent bien confirmer leur suprématie régionale.
Ce week-end n’a pas souri au basket ardennais, puisque les filles du FCBA ont également connu la défaite dans leur salle Bayard, en s’inclinant face à Arras (53-59).