Le chantier du futur campus du Moulin Leblanc prend forme

Lancé en octobre 2017, le chantier du futur campus du Moulin Leblanc à Charleville-Mézières avance à bon train. Des élus du Conseil départemental des Ardennes, de la Ville de Charleville-Mézières et de la Communauté d'agglomération Ardenne Métropole ont récemment effectué une visite d'étape sur site afin de mesurer la bonne marche du projet. Mise en service prévue : septembre 2019.

 

 

Le quartier du Moulin Leblanc à Charleville-Mézières est, depuis un an, en effervescence. Les travaux du futur campus universitaire devraient reconfigurer ce quartier qui connaîtra dès l'automne prochain une nouvelle vie. Aujourd'hui, les futurs bâtiments de ce tout nouveau campus sont déjà sortis de terre. Le gros œuvre est désormais achevé pour les trois structures programmées : l'extension de l'IUT (1500 m2), le bâtiment du pôle de formation de la CCI (1500 m2) et la Maison des Etudiants (700 m2). Ils viendront s'ajouter au dispositif actuel dépendant de l'Université Reims Champagne-Ardenne (URCA) qui compte à ce jour déjà trois département : l'Institut Universitaire de Technologie (IUT), l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) et l'Institut de Formation de Techniques  Supérieures (IFTS).

Doter le 08 d’un équipement attractif 

Ces nouveaux équipements, outre de renforcer la vocation universitaire des Ardennes, grâce à une plus grande capacité d'accueil du nombre d'étudiants, répondent aussi aux nouveaux besoins de locaux adaptés aux enseignements actuels et futurs. La conception du site, porté par le cabinet Zoom Architecture, avec un aménagement d'un parc doté d'un belvédère, assurera par ailleurs, une ouverture sur le quartier et la ville. L'enjeu est aussi de transformer l'endroit, avec notamment la Maison des Etudiants, en un véritable lieu, non seulement d'étude, mais aussi d'échange et de vie pour tous les étudiants.

 

 

Ce projet, porté par le syndicat mixte du Moulin Leblanc crée pour l'occasion, regroupe la Communauté d'agglomération Ardenne Métropole, le Conseil départemental des Ardennes et la Région Grand Est. Le coût total de la construction de ce projet structurant s'élève à 16,5 millions d'euros. Le Département apporte sa contribution, à ce projet d'envergure, à hauteur de 3 millions d'euros.