Ligne TGV-est : le dernier rail. Paris bientôt à 1h30 des Ardennes

Il a suffi d’une soudure, ce mercredi 20 septembre, pour faire franchir une nouvelle étape au chantier de la ligne du TGV-est : la voie est désormais achevée et après la pose des dernières caténaires, les premiers essais de montée en vitesse pourront commencer début 2007.

Jusqu’alors totalement inconnue, la petite commune de Chauconin-Neufmontiers en Seine-et-Marne est entrée dans le grand livre d’histoire de la construction de la ligne du TGV-est le mercredi 20 septembre 2006. C’est là qu’ont été assemblés les derniers rails, marquant l’achèvement total de la voie.

Ce geste symbolique s’est effectué en présence du Premier Ministre, Dominique de Villepin et du Ministre des transports, Dominique Perben et de nombreuses personnalités représentant les différents partenaires de cet immense chantier.
Le Département des Ardennes, qui a participé financièrement à la mise en œuvre du projet, était représenté par Patrice Groff, premier vice-président du Conseil général.

LE RYTHME PREVU

Pour Réseau Ferré de France (RFF) le maître d’ouvrage le chantier qui depuis son ouverture en 2002 a mobilisé dix mille personnes sur 300 kilomètres " progresse au rythme prévu ".
Les grands travaux de terrassement au cours desquels des millions de mètres cubes de terre ont été déplacés sont terminés depuis l’an dernier, tout comme la construction des ouvrages d’art.

Le mois d’août 2006 avait vu la pose de la millionième traverse. Les derniers rails ont donc été soudés mercredi.
Maintenant les équipes de RFF vont terminer la pose des caténaires. Cette opération a été réalisée sur une partie de la ligne et une portion de 100 kilomètres entre Taissy et la gare Meuse est déjà sous tension. Toutes les caténaires et les équipements de signalisation seront en place pour la fin de l’année.

JUIN 2007

Les installations ferroviaires des trois gares nouvelles sont en cours de finition : le génie civil de la passerelle pour la gare Champagne-Ardenne est achevé. Celui de la passerelle de la gare Lorraine et l’aménagement du passage sous les voies en gare Meuse sont en voie d’achèvement.
S’agissant des lignes existantes auxquelles la ligne grande vitesse se raccorde, les aménagements se poursuivent, notamment entre la gare de l’Est et Vaires-sur-Marne.

Sont aujourd’hui achevés les travaux pour le relèvement de la vitesse entre Thionville et la frontière luxembourgeoise, ainsi que les travaux d’électrification de la ligne entre Saint-Hilaire-au-Temple et Châlons-en-Champagne, pour la future desserte TGV de Châlons, Vitry, Bar-le-Duc.

Les premiers essais de montée en vitesse commenceront donc au début de l’année prochaine et l’ouverture de la ligne au public aura bien lieu en juin 2007 selon le calendrier prévu.