Voie verte le long de l’Ennemane : les travaux se poursuivent

Ce jeudi 31 juillet a eu lieu à Remilly-Aillicourt la pose de la passerelle qui reliera bientôt la Voie verte de l’Ennemane à l’extension de la Voie verte Trans-Ardennes du Conseil général.

La Communauté de communes des Portes du Luxembourg est en effet en train d’aménager le long de l’Ennemane un itinéraire de randonnée destiné aux usages non motorisés. D’une longueur de 9 km, il traversera les communes de Remilly-Aillicourt, Angecourt, Haraucourt et Raucourt et Flaba.

Tout le long du parcours, les usagers pourront s’imprégner d’une partie de l’histoire industrielle, architecturale et naturelle de la vallée grâce à une dizaine de panneaux informatifs réalisés avec le concours d’un historien. D’autres aménagements seront créés pour renforcer l’attractivité du territoire : une aire de jeux à Remilly-Aillicourt, une piste pour BMX à Haraucourt, un parcours VTT à Raucourt, un parcours de santé, des aires de pique-nique, des jeux pour enfants…

Ce nouveau circuit de randonnée sera ainsi connecté, au niveau de Remilly-Aillicourt, avec le futur chemin de la Voie verte Trans-Ardennes du Conseil général, qui reliera Montcy Notre-Dame à Mouzon. L’aménagement des bords de l’Ennemane est une opération dont le coût total est estimé à plus d’un million d’euros ; le Conseil général en financera la moitié. Pour Etienne Welter, le président de la Communauté de communes, ce partenariat montre que « lorsque deux collectivités sont capables de conjuguer leurs compétences, le résultat ne  peut être que bénéfique pour le territoire. »

Preuve encore que cet équipement était très attendu, une cinquantaine de personnes des communes alentours avaient fait le déplacement pour assister à la pose de la passerelle. Certaines confiaient leur impatience : « Cela faisait longtemps qu’on attendait ça, expliquait un habitant de Bulson. Maintenant, on ne sera plus obligé de rejoindre Charleville en voiture, on pourra le faire à vélo ! »