XIe Journées de l'ANACT du 21 au 23 novembre

La Cellule Archéologique des Ardennes (Cellaa) du Conseil départemental des Ardennes accueille les XIèmes journées de l’Association Nationale pour l’Archéologie de Collectivité Territoriale (ANACT) du 21 au 23 novembre 2018. Trois jours de débat sur le thème de « l’archéologie au services des publics, usage et partage du patrimoine ».

Les rencontres de l’ANACT réunissent chaque année une centaine de professionnels qui débattent de l’actualité de la recherche et des innovations autour des politiques archéologiques et de la vie des territoires dans lesquelles elles prennent place. 
Cette année, en partenariat avec RAMantique (association qui regroupe des médiateurs en archéologie) les rencontres sont co-organisées par la Cellaa du Conseil départemental des Ardennes et la Ville de Charleville-Mézières à la « MCL Ma Bohème ». L’occasion de mettre en avant les ressources archéologiques de notre département.

Conférence publique sur l'archéologie de la Grande Guerre

En ouverture de ces journées professionnelles, une conférence sur l’archéologie de la Grande Guerre sera proposée au grand public, le mercredi 21 novembre dès 19h00 au centre hospitalier Bélair à Charleville-Mézières. *

Programme

JEUDI 22 NOVEMBRE 2018

9h30 : ouverture

Session 1 : La médiation en archéologie : pour quoi faire ?

10h00-10h30 : La médiation de l’archéologie, un enjeu de société

Christelle AMAND-CHAMOUSSET (chargée de l’action culturelle – Unité d’archéologie de Saint-Denis),
Elise BONNEFILLE (médiatrice culturelle – Musée départemental Arles antique),
Chiara MARTINI (archéologue chargée de médiation – Musée de Bibracte),
Eloïse VIAL (archéologue responsable de l’action culturelle – Musée de Bibracte),
Laurent STRIPPOLI (archéologue chargé de développement - Service archéologique de la Ville de Lyon),
Geneviève VERGOS-ROZAN (médiatrice culturelle – Musée départemental Arles antique)

10h30-11h00 : Une archéologie sans frontière, vecteur de cohésion sociale. L’exemple du projet « Des mots de l’eau »

Fanny BENHIMA (médiatrice en charge du public du champ social - Lugdunum, musée et théâtres romains),
Laurence MARLIN (conservatrice stagiaire du patrimoine - Institut national du Patrimoine),
Association Forum-réfugiés–Cosi.

11h00-11h30 : Le temps de l’archéologie, le temps de la médiation : comment (ré)concilier la recherche et la diffusion de ses résultats ?

Guillaume COURNIL (responsable Pôle Médiation–Vesunna, Site musée gallo-romain),
Nicolas HIRSCH (archéologue médiateur – Service archéologique de la Ville de Lyon),
Laurent STRIPPOLI (archéologue chargé de développement culturel – Service archéologique de la Ville de Lyon)

11h30-12h00 : Vorgium, de la capitale de cité gallo-romaine au centre d’interprétation virtuel, appropriation d’un projet de valorisation numérique de l’archéologie par son territoire
Clément PERRICHOT (directeur de Vorgium - Carhaix-Plouger, Finistère)

14h00-14h30 : L’archéologie expérimentale, un outil scientifique au service des publics
Odile TANKERE (chargée des publics - Musée et site d’Amphoralis),
Anne-Claire SOULAGES (médiatrice en archéologie - Site archéologique Lattara/Musée Henri Prades)

Session 2 : La place des publics dans le processus de médiation

14h30-15h00 : Mais que veulent les visiteurs ?

Marie DEMELENNE (conservatrice de la section d’Archéologie régionale - Musée royal de Mariemont, Belgique)

15h00-15h30 : Entre recherche scientifique et médiation : la fouille programmée de Mutzig

Agnès ISAAC (chargée des relations avec les
publics, Archéologie Alsace)
Héloïse KOEHLER (chef de service Culture et Patrimoine, Archéologie Alsace et UMR 7044)

15h30-16h00 : Le musée archéologique de Namur : nouvel écrin, nouvelle médiation

Annick LEPOT (conservatrice – Musée archéologique de Namur, Belgique)

16h30-17h00 : L’opération Arles-Rhône 3 au musée départemental Arles antique : une opération tournée vers les publics (2008-2013)

Sabrina MARLIER (archéologue – Musée départemental Arles antique)

17h00-17h30 : Écrire ensemble l’Histoire. La démarche autour du prieuré de Salaise-sur-Sanne (Isère)
Annick CLAVIER (archéologue, conservatrice du patrimoine - Département de l’Isère)

17h30-18h30 : Assemblée générale

19h00 : Réception au Musée de l’Ardenne

VENDREDI 23 NOVEMBRE 2018

Session 3 : Le partage des rôles dans la médiation entre les acteurs de l’archéologie

9h00-9h30 : La place d’un réseau de professionnels dans la médiation de l’archéologie, exemple de RAMantique.

Caroline BIDEAU (archéologue-médiatrice - responsable du Musée-Site de Javols)
Audrey MASSIERA-BUDA (médiatrice en archéologie,MédiArchéo)

9h30-10h00 : Le Val d’Oise, un territoire, trois équipements d’archéologie : quelles médiations pour quelles synergies ?

Céline BLONDEAU (directrice du Musée Archéologique du Val d’Oise), Antoinette HUBERT (directrice du Musée Archéa),
Patrice RODRIGUEZ (chef du Service départemental d’archéologie du Val d’Oise)

10h30-11h00 : L’élève au cœur de la médiation, une approche renouvelée du patrimoine archéologique.

Hélène DAVAIN (responsable du service des publics - Forum antique de Bavay),
Marie VACHIN (responsable de médiation - Musée Départemental Arles Antique),
Maya BRESCIANI (responsable des publics - Site archéologique d’Olbia)

11h00-11h30 : « Les Ardennes françaises : deux collectivités territoriales pour deux appréciations archéologiques distinctes d’un unique territoire et de sa population : (doit-on), s’adresse-t-on au même public ?

Olivier BRUN (chef du service culture et patrimoine – Conseil départemental des Ardennes),
Carole MARQUET-MORELLE (directrice du Musée de l’Ardenne – Ville de Charleville-Mézières),
Noël BOURGEOIS (Président du Conseil départemental des Ardennes),
Boris RAVIGNON (maire de Charleville-Mézières)

11h30-12h00 : Archéologues, conservateurs et médiateurs : lorsque la co-construction d’une exposition nourrit la pratique de chacun

Diane DUSSEAUX (conservatrice du patrimoine, Site archéologique Lattara – Musée Henri Prades, Montpellier Méditerranée Métropole)
Cécile MARTINEZ (chargée du développement culturel et de la communication - Inrap Méditerranée),
Christophe GILABERT (conservateur – DRAC, Service régional de l’archéologie d’Auvergne-Rhône-Alpes)

14h00-14h30 : Des pistes pour une valorisation archéologique collective, exemples pour la pratique d’une valorisation archéologique territoriale

Justine CARTIERI (archéologue – Département du Loiret),
Jean-Michel MORIN (chef du service archéologie – Département du Loiret).

14h30-15h00 : Le musée archéologique d’Arlon (Belgique) : de l’objet de fouille à l’objet de musée

Élodie RICHARD (directrice du Musée Archéologique d’Arlon, Belgique)

15h00-15h30 : Faire parler les objets : les visiteurs interprètes du Chronographe

Cécile DE COLLASSON (responsable du Chronographe).

15h30-16h00 : Publics et publicité de l’archéologie entre monts et rivages. Images, positionnement et repositionnement de l’archéologie dans la métropole de Nice Côte d’Azur

Fabien BLANC GARIDEL (chef du Service d’Archéologie Nice Côte d’Azur)

16h30 -17h00 : « Où est Massalia ? »

Romy WYCHE (chargée de Mission Patrimoine, secteur Marseille - Conseil départemental des Bouches-du-Rhône).

17h00-17h30 : La modélisation 3D de la ville Charleville : une approche numérique urbaine au service des publics.

Benoit PANDOLFI (ingénieur indépendant),
Thibault DELAVAL (chef de projet recherche et expertise, Direction technologies de l’information et de diffusion du savoir, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment),
Sylvain RASSAT (ingénieur d’étude C.N.R.S, Centre Roland Mousnier, U.M.R 8596, Sorbonne Université),
François-Joseph RUGGIU (directeur de l’institut des sciences humaines et sociales, C.N.R.S.)