Autoroute A304

Équipement indispensable à l’attractivité du territoire, le Département des Ardennes a choisi de faire de la réalisation de ce nouveau tronçon autoroutier une priorité. Mise en service depuis le 23 juillet 2018, la nouvelle autoroute A304 est une étape-clé supplémentaire dans le désenclavement des Ardennes et leur ouverture vers l’Europe du Nord.

 

Nouvelle autoroute A304

Coût total de l’A304

  • 483 millions €, financés par l’Etat, la Région Grand Est et le Département des Ardennes.
  • 81 millions € investis par le Conseil départemental des Ardennes.

Mise en service

  • Été 2018

Entièrement gratuit pour les usagers, ce segment baptisé « branche ouest du Y ardennais » prolonge l’A34 vers la Belgique et place les Ardennes à moins de 2 heures d’importants bassins de population tels que Bruxelles mais aussi le Grand Paris.

La mise en service de la nouvelle autoroute A304 ouvre aux investisseurs nationaux et internationaux des perspectives foncières décisives. Les Ardennes disposent à ce titre de ressources foncières territoriales pour accueillir les entreprises à vocation industrielle, logistique, artisanale ou tertiaire

En savoir + sur les perspectives foncières de l'A304

Le mot du Président

« L’A304 est un portail ouvert sur l’Europe du Nord, grâce à un accès direct aux réseaux routiers et aux ports de la Mer du Nord. C’est un atout essentiel pour l’industrie ardennaise, très exportatrice. Désormais, le territoire départemental et régional doit s’approprier cette nouvelle infrastructure. Elle ne doit pas être un simple couloir de passage. Bien au contraire, les Établissements Publics de Coopération Intercommunale – qui détiennent la compétence économique – ont un rôle à jouer dans le développement des zones d’activités, situés à proximité. Les retombées économiques et touristiques sont attendues en ce sens. »

Les enjeux, avantages et objectifs

  • Pouvoir relier Marseille à Rotterdam de manière ininterrompue,
  • Désaturer l’autoroute A31 (Nancy-Metz-Luxembourg), qui supporte la majorité du trafic routier allant du sud de l’Europe aux grands ports du Nord
  • Constituer un accès aux réseaux routiers nord-européens et aux ports de la Mer du Nord. L’A304 sera un plus pour l’industrie ardennaise, très exportatrice.

 

A304 : les chiffres-clés

L'autoroute des Ardennes

 

  • 31 kms en 2x2 voies
  • 23 communes concernées
  • 1 échangeur entre l’A34 et l’A304 : échangeur de la Chattoire
  • 3 diffuseurs : diffuseur du Charnois (Belval), diffuseur du Piquet (Tremblois-les-Rocroi) et diffuseur de Rocroy
  • 51 ouvrages d’art édifiés, le plus impressionnant étant le viaduc de la Sormonne (193 m de long, 1 charpente métallique de 1.700 t, 3.770 m3 de béton, 1 budget de 12 millions €)
  • Conçue pour répondre à un trafic de 16.000 à 20.000 véhicules par jour, dont ¼ de poids lourds, à l’horizon 2025.

 

 

En Belgique, la future E420 ouvre la voie vers Charleroi

De l’autre côté de la frontière, en prolongement de l’A304, les belges ont engagé des travaux d’envergure pour réaliser un tronçon d’environ 50 km d’autoroute pour rejoindre Charleroi, ramenant cette grande agglomération wallonne à moins d’une heure de route de Charleville-Mézières.

La mise en service en octobre 2017 d’une section d’autoroute permet dorénavant le contournement de Couvin. Deux autres phases d’ouverture sont attendues, à savoir le raccordement du sud de Couvin à la frontière française et le passage sous les voies ferrées (ouverture mi-2019).

A savoir

Le montant estimé de la construction de l’A420 (de la frontière française jusqu’à Somzée en Wallonie) s’élève à 130 millions d’euros HT. Ce coût est financé par la SOFICO avec l’aide d’un prêt de la banque européenne d’investissement.

 

 

 

 

Un chantier moteur pour l'emploi

Chantier d’envergure, l’A304 a mobilisé fortement le secteur du BTP. Dans une démarche de développement durable, des clauses sociales ont été inscrites dans les marchés de travaux de l’A304. Les entreprises y répondant ont pu intégrer des personnes rencontrant des difficultés d’insertion et d’accès à l’emploi.

 

Les fouilles archéologiques

  •  Elles représentent un budget de 5 millions €.
  • 10.000 sondages ont été effectués sur 500 ha pour repérer des vestiges.
  • 2 découvertes exceptionnelles : une tombe à char et des thermes gallo-romains déterrés par la Cellule archéologique du Conseil départemental, à Warcq.

thermes gallo-romains - Département des Ardennes

Environnement et développement durable

  • 24 millions € investis dans des dispositifs architecturaux et mesures compensatoires destinés à atténuer les effets de l’autoroute.
  • 9 passages grande faune aménagés, dont celui de la forêt des Pothées : 40 m de large, 3 millions €.
  • 72 buses pour faciliter le passage des batraciens et des petits mammifères, installées le long de l’itinéraire.
  • 19 bassins de traitement des eaux construits.

Mesures compensatoires en faveur de la faune et de la flore impactées

  • création de 43 sites de mares.
  • création de 30 gîtes pour reptiles.
  • installation de 4 plateformes de nidification pour cigognes.

Aménagements fonciers : pilotés par le Conseil départemental

 Ils sont destinés notamment à redécouper les parcelles des agriculteurs impactés afin de faciliter leur passage et leur travail. 5 opérations ont été menées représentant 5.000 ha.

En savoir + sur les Aménagements Fonciers

 

 

Mis à jour le 10 Octobre 2018
http://www.guerreetpaix.fr

Musée Guerre et Paix en Ardennes

Musée Guerre et Paix en Ardennes
http://bda.cd08.fr/

La Bibliothéque Départementale

http://archives.cd08.fr/

Les archives départementales