Débat d'orientations budgétaires 2020

Ce lundi 18 novembre 2019, l’Assemblée départementale s’est réunie pour débattre des orientations budgétaires de l’année 2020. 

Temps d’échanges et de discussion, les orientations budgétaires sont ainsi l’occasion de débattre sur la situation financière de la collectivité, les programmes d’investissements, les priorités à définir…

En ouverture de cette réunion, les élus départementaux ont rendu hommage à Christian Apothéloz, ancien Conseiller départemental, décédé le 30 septembre dernier. 

Pour le territoire et ses habitants

Anne Dumay, 1ère Vice-Présidente du Conseil départemental -représentant Noël Bourgeois-, à rappeler le contexte économique dans lequel le Département évolue, à savoir : «  le reste à charge des Aides individuelles de solidarité non compensées par l’Etat, le transfert du produit de la taxe foncière sur le bâti au profit du bloc communal ou encore l’augmentation des dépenses de solidarité (…) Compte tenu de la situation financière du Département, ces orientations budgétaires sont prudentes mais le Département reste engagé auprès des Collectivités et des Ardennais. »

Parmi les propositions générales de ces orientations :

> Une augmentation de 1% du taux de la taxe sur le foncier bâti « ce qui assurera une recette supplémentaire de 680 000€ » dont « une partie serait affectée notamment au financement du SDIS, à la compensation d'une baisse de recettes sur l'APA, aux actions nouvelles dans le domaine culturel et à l'entretien des propriétés départementales »
> La poursuite de l’effort engagé en 2019 pour l’entretien et la rénovation des routes, à hauteur de 9 millions €,
> un plan pluriannuel pour l’entretien des ouvrages d’art avec plus d’1 million €
> La participation à plusieurs programmes d'investissements conjoints menés sur le territoire est, elle aussi, inscrite à ces orientations avec notamment 2,7M€ pour l'A304, 2,5M€ pour les lignes ferroviaires, 2M€ pour l'ANRU, 1,5M€ pour les Contrats de territoire et 850 000€ pour le Campus Sup Ardenne.

Pour rappel, ces orientations budgétaires s’appuient sur différentes démarches stratégiques et transversales initiées par le Département ou auxquelles il est associé en tant que partenaire ou financeur, comme Le Pacte Ardennes ou le Plan stratégique 2018-2025. D’autres projets 2020 sont à l’étude comme par exemple, la mise en place d’une plateforme mobilités. En y associant des acteurs publics et privés, il s’agirait de créer un schéma directeur des mobilités alternatives, pour rendre la mobilité accessible à tous.

Retrouvez ci-dessous, le résumé des orientations pour chacune des 4 commissions :

1/ Education, sports et culture
2/ Affaires sociales
3/ Solidarité territoriale
4/ Affaires financières et ressources

« Ce programme d’actions et ces prévisions d’orientations des politiques départementales pour 2020 vont une nouvelle fois mettre en évidence combien le Conseil départemental, sur un territoire à l’identité forte et dont les attentes de la population sont nombreuses, reste un acteur incontournable des politiques locales. Le Département reste un échelon pertinent entre la Région Grand Est [...] et les différentes intercommunalités » conclut Anne Dumay. 

>>> Prochaine échéance : le vote du Budget primitif 2020 les lundi 16 et mardi 17 décembre 2019.

>>> Retrouvez ci-dessous l’allocution d’ouverture d’Anne Dumay, 1ère Vice-Présidente du Conseil départemental.