Flash Info

Travaux en cours à Cliron En savoir plus

Assistants familiaux : reconnaître la profession

Une cérémonie de remise de diplômes d’Etat au métier d’assistant familial s’est déroulée le jeudi 24 janvier à l’Hôtel du Département, à Charleville-Mézières.   Pour cette session, 12 assistants familiaux ont obtenu ce diplôme, à la suite d’une formation longue.

Après les discours officiels qui ont salué l’engagement des assistants familiaux au service de la Protection de l’Enfance, la remise de diplômes s’est faite aux nouveaux promus présents.


Pour Olivier, nouveau diplômé et assistant familial depuis 5 ans, « cela valorise le travail quotidien effectué pour les enfants que nous accueillons. C’est une reconnaissance importante pour notre métier si singulier. »

313 assistants familiaux au Département

Pour rappel, le diplôme d’Etat a été créé dans le cadre des dispositions prévues par la loi du 5 mars 2007 relative à la Protection de l’Enfance. De niveau V, la formation est conçue dans une interaction constante entre le milieu professionnel et le temps de formation, et a pour objectif l’acquisition des compétences nécessaires à cette profession à partir des problématiques et de l’analyse des pratiques liées à son exercice. L’ensemble de ces compétences est travaillé au sein des modules qui composent la formation. 

L’engagement du Département dans ce dispositif permet de reconnaître cette profession et représente un message fort envoyé à l’attention de ce public. Depuis 2007, ce sont 151 assistants familiaux qui ont été formé et 136 diplômés, soit un pourcentage de réussite de 90%

Au service des tout-petits 

L’accueil familial représente le premier mode d’accueil des enfants confiés dans les Ardennes, avec 66% des orientations. Le Conseil départemental emploie 313 assistants familiaux. Une équipe psycho-socio-éducative accompagne ces professionnels chargés d’accueillir les enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance. Elle apporte aux assistants familiaux un soutien technique et méthodologique, prévient et gère les éventuelles situations de tension, notamment à travers des groupes de parole, et met en place des formations adaptées (informatique, attachement et séparation, éducation à la sexualité, accueil de l’enfant en situation de handicap, gestes de premier secours...).

Bien plus qu’un métier, être assistant familial s’inscrit dans un véritable projet de vie