Le Foyer Départemental de l'Enfance inauguré

Le Foyer Départemental de l'Enfance a été officiellement inauguré ce mercredi 24 avril sur le site de La Havetière à Charleville-Mézières. Une inauguration conçue avant tout comme une fête pour les enfants accueillis, malgré un peu de pluie, afin de signifier que « c’est leur bien-être qui est au centre de nos efforts et de nos missions », ainsi que l'a souligné le Président Noël Bourgeois.

 

Ouvert 24 heures sur 24 et 365 jours par an, le Foyer est en mesure d’accueillir en permanence 84 enfants et jeunes, et 160 au total en tenant compte de l’ensemble des structures d’accueil existantes. Structure d’urgence, sa vocation est d'accueillir, d’évaluer et d’orienter au mieux les enfants et les jeunes confiés au Département au titre de sa mission d’aide sociale à l’enfance.

Les nouveaux bâtiments ont accueilli leurs premiers occupants en septembre dernier, offrant aux enfants et jeunes confiés comme aux professionnels qui les accompagnent au quotidien des conditions de vie renouvelées et améliorées. « Cette nouvelle configuration sur le site de La Havetière permet d’assurer un meilleur encadrement et un meilleur accompagnement individuel des enfants confiés au Département, a confirmé M. Bourgeois, lors de son allocution. Bien plus qu’un déménagement, c’est un nouveau tournant dans l’histoire de cette institution que nous avons connu. »

Avant de couper le traditionnel ruban, les nombreux officiels et partenaires présents - issus des milieux aussi bien sociaux que culturels ou politiques - ont pu découvrir les locaux et leurs nouvelles fonctionnalités. Espaces de vie en partie basse avec salles d'activité, cuisine, terrasse ; espaces de nuit à l'étage avec chambres individuelles ou doubles et sanitaires adaptés à chaque âge. Chacun des 8 bâtiments du site est autonome et dédié à une tranche d'âge pour respecter le rythme de vie et les besoins de chaque enfant, de chaque jeune. 

« Un établissement comme le nôtre doit en permanence rechercher les équilibres, pour tous et pour chacun, a indiqué le directeur Guillaume Albert. Il faut en permanence réadapter nos réponses. » Un défi quotidien qu'ont à coeur les 130 agents départementaux qui exercent au sein du FDE. « Je veux saluer tout particulièrement leur engagement dans un métier nécessaire mais difficile, qui les confronte à des situations sociales et psychologiques souvent exigeantes, a souligné Noël Bourgeois. C’est aussi en pensant à eux que nous avons conçu cette nouvelle organisation. »

 

Le Foyer est désormais aussi pleinement tourné vers l’extérieur, avec la volonté de faciliter tous les partenariats, qu'ils soient institutionnels, associatifs, bénévoles... Objectif partagé : apporter aux jeunes, au-delà de la scolarisation normale qui concerne la majorité d’entre eux, un maximum d'opportunités de s’ouvrir sur la société et sur le monde. D'ores et déjà, des actions de médiation équine et de création artistique sont à l'oeuvre, sans oublier des rencontres intergénérationnelles avec la résidence pour personnes âgées Patrice Groff toute proche. 

« Le Foyer Départemental de l’Enfance, nouveau dans sa dénomination, nouveau par sa localisation, nouveau dans son organisation, est bien un établissement au cœur de la mission de protection de l’enfance que la loi a confiée au premier chef au Conseil départemental et à son Président », a conclu le Président avant de souhaiter, pour chaque enfant accueilli « des conditions favorables à son épanouissement futur », « pour leur avenir, qui est aussi le nôtre ».

L'info en + 

Pour mémoire, chaque année, le Conseil départemental des Ardennes, chef de file des solidarités, consacre 30 millions d'euros à la protection de l'enfance. Ce domaine d'action mobilise 550 professionnels dont 340 assistants familiaux, à qui sont confiés une partie des 1 000 enfants confiés, également placés en Maisons à Caractère Social. Il s’y ajoute 1 200 mineurs suivis et accompagnés, y compris au titre de mesures alternatives au placement, ainsi que le suivi de 150 jeunes majeurs, et celui de près de 140 mineurs non accompagnés.

>>> Télécharger l'allocution complète du Président