Les acteurs de l’Ardenne réunis à Sedan

Jeudi 6 décembre se sont tenues les Rencontres de l’Ardenne à Sedan, réunissant acteurs institutionnels et privés travaillant en faveur de la destination touristique Ardenne, territoire transfrontalier qui rassemble les provinces wallones de Liège, Namur, et de Luxembourg, le département des Ardennes françaises et le nord du Grand-Duché de Luxembourg. 

 

Dominique Arnould, Présidente du GEIE Destination Ardenne
                        Dominique Arnould, Présidente du GEIE Destination Ardenne

Organisée par le GEIE Destination Ardenne, cette deuxième édition a permis de conforter la dynamique transfrontalière de développement de l’attractivité de l’Ardenne, soutenue par l’Union Européenne et ses programmes Interreg mais aussi par la Région Grand Est. Celle-ci vient en effet d’élaborer un nouveau dispositif « Pactes de destination », pour accompagner le développement de destinations touristiques transfrontalières grâce à une mobilisation financière et coopérative de la Région et des partenaires institutionnels et privés de chacune des 5 destinations définie par le Schéma Régional de Développement Touristique 2018-2023. 

Le Pacte de destination Ardenne

Dans le cadre de son Schéma Régional de Développement Touristique, la Région a défini cinq destinations, dont l’Ardenne. Pour chaque destination, un Pacte doit être prochainement signé entre la Région et les partenaires financiers (institutionnels et acteurs privés) sur une période de 3 ans. Objectif de ce Pacte : définir et mettre en œuvre une stratégie partagée en matière de marketing territorial.
La Région Grand Est a ainsi décidé d’attribuer annuellement 500.000 € par destination, avec comme principe une participation équivalente des acteurs privés et publics. Le budget global consacré à des campagnes de communication et/ou actions marketing valorisant la destination Ardenne sera ainsi porté à 1 million d’euros par an, soit 3 millions sur 3 ans
Dans ce cadre, le Conseil départemental pourrait ainsi valoriser les actions menées autour du musée Guerre et Paix en Ardennes et la Voie verte Trans-Ardennes, future Eurovélo 19.

Le Pacte de destination Ardenne sera le premier à être signé en janvier prochain, après validation de l’Assemblée Régionale.

Le GEIE Destination Ardenne

Créé en 2014, le Groupement Européen d’Intérêt Économique (GEIE) « Destination Ardenne » regroupe 8 institutions issues de 3 pays liés par le massif de l’Ardenne : la France, la Belgique et le Luxembourg. Né d’une volonté des acteurs touristiques de travailler autour d’une destination et de valeurs communes, notamment avec la « Marque Ardenne », ce groupement a pour objectif de fédérer et de mutualiser les actions de promotion et de commercialisation réalisées par les partenaires du territoire de l’Ardenne.

Pour le Conseil départemental, l’adhésion au GEIE Destination Ardenne permet de mettre en lumière les nombreux atouts et initiatives des Ardennes, grâce notamment aux 500 adhérents de la marque Ardenne, d’accéder à des financements européens et de placer l’Ardenne dans les 5 destinations retenues dans le Schéma de Développement Touristique de la Région Grand Est.

La Marque Ardenne

La Marque Ardenne s’appuie sur des valeurs communes avec une volonté de faire mieux ensemble. Elle traduit les valeurs autour desquelles tous les Ardennais peuvent se retrouver, y compris dans les outils de communication. 

En savoir + sur la Marque Ardenne

L’ambition de l’Ardenne

Ce territoire transfrontalier, qui rassemble les provinces wallones de Liège, Namur, et de Luxembourg, est marqué par une identité forte et partagée au sein d’un grand espace naturel et d’un massif géographique, divisé par des frontières de moins en moins visibles, et qui a l’immense avantage de parler une langue commune. 

Terre d’histoire et de mémoire partagées, l’Ardenne est un territoire où la Meuse, voie de communication ancestrale, est désormais rejointe par d’autres axes de transport et de déplacement européens, autoroutiers, ferroviaires et même aériens. Au carrefour des grands bassins de population (Paris, Bruxelles, Coblence, Sarrebrück, Luxembourg, Metz-Nancy et Reims), l’Ardenne a vocation à ouvrir des perspectives solides.

Le GEIE Destination Ardenne est une composante majeure des politiques transfrontalières, à côté des nombreuses autres coopérations qui existent dans les domaines de la santé et de l’hospitalier, de l'accompagnement des personnes handicapées avec le GEIE Albatros, mais aussi dans les domaines de l’agriculture, de la sécurité et de la justice. 

Les Ardennes sont bien un territoire de référence, justifiant à la manière du territoire alsacien, la reconnaissance d’un droit à la différenciation.