Objectif victoire pour l’Etoile contre Urcuit et les Flammes à Marseille

Le basket ardennais a bien démarré la saison : garçons de l’Etoile et filles du FCBAA ont tout de suite trouvé le chemin du succès. Les deux équipes ardennaises devraient confirmer ce samedi 23 septembre : l’Etoile sur son parquet, en recevant les Basques d’Urcuit et " les Flammes " en déplacement à Marseille.

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas : à l’inverse de l’an passé, cette fois c’est le foot qui pleure et le basket qui rit.
Les dirigeants de l’Etoile de Charleville-Mézières-Ardennes ont d’emblée affiché leurs objectifs : leur équipe, reléguée de Pro B, ne doit passer qu’une saison en National 1.
Le club s’est donné les moyens de ses ambitions et les premiers résultats sont concluants : deux matches, deux victoires. Et avec la manière.
Dès l’entame du Championnat, les Carolomacériens ont facilement disposé de Trappes (75-57) sur leur parquet de la salle Dubois-Crancé.
Un succès confirmé dès la seconde rencontre : en déplacement à Fos les joueurs de Nikola Antic ont signé leur première victoire 83 à 80.
Les Ardennais ont mené durant tout le match, et même s’ils ont joué à se faire dans les dernières minutes, ils ont réussi à conserver trois petits points d’avance qui ont suffi à leur bonheur.
Avec ses deux premières victoires d’affilée, l’Etoile occupe le haut du classement de Nationale 1. Ce samedi à 20 heures les co-équipiers du capitaine Condouant auront à cœur de démontrer une nouvelle fois leur bonne forme du moment devant leur public, en recevant les Basques Urcuit.

LES FLAMMES A MARSEILLE

De la même manière, les filles du FCBAA ont annoncé la couleur : premier match, première victoire. Dans leur salle Bayard, les Flammes de Romuald Yernaux ont affirmé leur détermination et n’ont pas laissé beaucoup d’initiative au Centre Fédéral, l’équipe de l’INSEP. Le score fut sans appel : 81 à 52.
Elles entament donc leur deuxième saison dans l’antichambre de l’élite de la plus belle façon qui soit.
Dommage que la fête ait été quelque peu gâchée par les blessures de Clarisse Mercier et Ramata Diako, qui sont allées grossir les rangs d’une infirmerie déjà bien remplie...
Romuald Yernaux devra donc puiser dans son banc pour former l’équipe qui se rendra ce samedi 23 septembre à Marseille, là aussi, pour une confirmation.

Face à des adversaires dont l’objectif majeur est le maintien, les Flammes ont largement les moyens de signer leur première victoire à l’extérieur.