Record de participation à la 100 ème de Sedan-Charleville : 4021 partants et un septuor de Kenyans à l’arrivée !

Tous les records sont battus : ils étaient 4021 participants au départ de l’édition du centenaire de Sedan-Charleville. Une belle ambiance tout au long du parcours et un septuor de Kenyans à l’arrivée. John Kanda devient le vainqueur de l’épreuve-centenaire et entre dans la légende. Au même titre que cette épreuve mythique pour les Ardennais.

Ils sont 4021 à pouvoir dire aujourd’hui "j’y étais", 4021 hommes, femmes et enfants à avoir pris le départ de Sedan-Charleville qui fêtait pour la circonstance son centenaire. Impossible, en revanche, de compter les spectateurs et les suiveurs. Il est vrai qu’on n’a pas tous les jours 100 ans. Et cent ans, cela se fête...en fanfare.

La voie rapide et la voie royale

Le public a effectivement répondu présent tout au long du parcours de cette épreuve de plus de 24,3 kilomètres qui est un rendez-vous mythique entre les deux grandes villes ardennaises. Cette course existait bien avant la voie rapide du même nom que curieusement on n’a jamais appellé la...Charleville-Sedan, ce qui est un hommage en bitume pour ce semi-marathon sportif... C’est plutôt la voie royale que la voie rapide qu’ont pris ces quatre mille coureurs venus de toute la région Champagne-Ardenne, du Nord, de l’Est, de Paris, mais aussi de Belgique, du Luxembourg et même du..Kenya ou d’Ukraine !

Sur ces 4021 partants, ils étaient encore 3.795 rescapés à se retrouver au stade du Petit-Bois à Charleville-Mézières, pour franchir la ligne d’arrivée, parfois dans un dernier effort surhumain.

Sept Kenyans et la foule des anonymes

Ce sont encore une fois les Kenyans qui s’imposent dans cette course. Sept Kenyans prennent les sept premières places. John Kanda a distancé ses deux derniers partenaires de route dans les derniers mètres. Il devance David Yego, Moses Kipruto, Jacob Chesire, Benjamin Kiprosgei et Moses Kibor . L’Ukrainien Serguei Zatchepa s’est classé 8ème. Philippe Deville du club de Givet -Revin est le premier régional de cette édition du centenaire. Et il était fier et heureux de ce titre en espérant, un jour, inscrire son nom au palmarès.

Cédric Mionnet l’inscrit de dernière minute

Parmi les participants, beaucoup d’anonymes mais aussi des têtes connues comme celle de Cédric Mionnet, ancien footballeur professionel du CSSA, aujourd’hui Chef du service des Sports au Conseil général des Ardennes qui a terminé la course après s’y être inscrit la veille le samedi en fin de journée. D’autres chefs de services, dont Olivier Cullot, adjoint du Directeur général Adjoint , directeur de la Direction de l’Education, des Sports et de la Culture ou des agents plus anonymes mais aussi performants du Conseil général ont également participé à cette course.

Ce Sedan-Charleville du centenaire restera dans les mémoires de tous ceux qui y ont participé, des organisateurs et du public venu très nombreux au départ Avenue Philippoteaux à Sedan, au stade du Petit-Bois à Charleville-Mézières sur le ligne d’arrivée et sur l’ensemble du parcours.

Du beau et grand spectacle sportif.

Un dernier détail : le premier, le Kenyan John Kanda a mis un chrono-record de 1h14’10, le dernier le 3795 ème est un Ardennais non licencié, Denis Toupet qui a terminé en 3h30’55... Et il mérite autant d’applaudissements !