Sedan à Auxerre pour retrouver une âme. Sursaut d’orgueil attendu

Défait deux fois de suite en cinq jours sur sa pelouse-fétiche, le CSSA ne va pas bien. Les débuts en Ligue 1 sont difficiles : non seulement les Sedanais ne sont pas encore parvenus à décrocher le moindre succès en six matches, pire ils se font battre à la maison. Le déplacement de ce samedi 23 septembre à Auxerre ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices. A moins qu’un sursaut d’orgueil ne vienne réveiller une équipe qui semble avoir perdu son âme.

Les belles promesses entrevues lors du premier match de championnat contre l’OM ne se sont pas confirmées : le CSSA est à la peine depuis son retour en Ligue 1.
En six matches, il n’a pas réussi à obtenir le moindre succès, arrachant seulement des nuls dans la douleur.
Samedi dernier, il a même connu son premier revers sur sa pelouse de Louis Dugauguez, battu par Le Mans (2-1).
" L’intermède " de la Coupe de la Ligue aurait pu être une excellente occasion de se refaire une santé. Beaucoup l’espéraient, d’autant que les Sedanais connaissaient leur adversaire du jour, Sochaux, pour l’avoir déjà affronté à la mi-août.
Malheureusement les rares supporters, qui avaient refusé de céder à la facilité de la retransmission télévisée, n’ont pas été récompensés de leur fidélité.
Dès les premières minutes, on avait l’impression de revivre le scénario déjà déroulé devant Le Mans. A cette exception qu’il fallut attendre la 20e minute pour voir les Sochaliens ouvrir le score sur une superbe tête décroisée de N’Daw.
Sans réaction, les Sedanais ne faisaient que bredouiller leur football. Incapables de prendre le jeu à leur compte, ils laissaient même les Doubistes se montrer les plus dangereux . Défense fébrile, milieu de terrain inexistant, attaque stérile, les Ardennais revivaient la même faillite collective que face au Mans et affichaient leurs limites du moment.
A aucun moment ils n’ont dissipé les doutes sur leurs capacités à redresser la barre. Bien au contraire, cette défaite semble les enfoncer encore un peu plus.

AUXERRE REMIS EN SELLE

Difficile de croire que cette équipe peut aller arracher sa première victoire sur la pelouse de l’Abbé Deschamps. Quoique le football réserve des miracles...
Après des débuts quelque peu chaotiques, les Auxerrois se sont bien remis en selle en allant s’imposer à Geofffroy-Guichard (3-2). Une victoire confirmée quelques jours plus tard par une qualification en Coupe de la Ligue devant Strasbourg (2-0).
Jean Fernandez a su recadrer ses troupes et l’équipe entend bien réussir la passe de trois aux dépens des Sedanais.
L’arrivée de Benoît Pedretti, confiné dans un rôle de remplaçant à Lyon, a très certainement été bénéfique à l’AJ Auxerre. Dans l’Yonne, l’ex-Lyonnais a très vite retrouvé la joie de jouer et fait partager l’expérience acquise lors de son passage à l’OL.
Au milieu, il est un élément déterminant pour créer le danger et apporter son soutien à l’attaque, au sein de laquelle le Roumain du Rapid de Bucarest, Daniel Niculae, commence à trouver ses marques.
Sedan n’aura donc pas la tâche facile samedi. Un match nul en Bourgogne serait déjà un bon résultat. A condition de se montrer vigilant et de ne pas renouveler les errances des deux dernières rencontres à domicile.

LES AUTRES MATCHES
Bordeaux-Troyes
Le Mans-Sochaux
Lens-Monaco
Lyon-Lille
Nantes-Marseille
Nice-Valenciennes
PSG-Nancy
Rennes-St Etienne
Toulouse-Lorient