Made in Métal : l’expérience industrielle immersive

Avec Made In Métal, le Conseil départemental des Ardennes et le Pôle Formation de l’IUMM Champagne-Ardenne proposent à des bénéficiaires du RSA une action collective d’insertion professionnelle innovante.

Chaque année, plusieurs dizaines d’emplois en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation recensés auprès des industries par le Pôle Formation UIMM restent vacants. De même, certaines formations financées par la Région ouvertes aux demandeurs d’emploi ne peuvent se tenir, faute de candidats. 
C’est pourquoi le Conseil départemental et le Pôle Formation de l’IUMM Champagne-Ardenne ont imaginé une action collective innovante mêlant insertion professionnelle, découverte des métiers de l’industrie, création artistique et valorisation du patrimoine ardennais. Son nom : Made In Métal.
Le projet consiste à réaliser, en petit groupe et avec l’appui des référents insertion et des formateurs du Pôle Formation, des objets qui auront vocation à être installés dans l’espace public. Le tout sous la houlette de Charles Frère, ferronnier d’art du Sedanais, qui apportera conseils et techniques aux participants.

Changer l’image de l’insertion et de l’industrie

De janvier à juin, une dizaine de bénéficiaires du RSA qui se seront spontanément inscrits pour intégrer le projet se retrouveront ainsi chaque mardi matin pour une immersion dans le monde de l’industrie. D’un côté, les personnes en insertion jaugeront de leur intérêt pour ces métiers, de l’autre, les formateurs auront l’occasion de repérer des profils qui pourraient correspondre à leurs besoins en recrutement. 

Les objectifs de cette action collective sont multiples : déclencher l’envie de s’inscrire dans une démarche d’insertion, développer une confiance en soi à travers des actions collectives et la réalisation d’un objet, encourager une (re)socialisation. De son côté, l’IUMM attend aussi beaucoup de ce projet, qui vise également à changer le regard porté en général sur l’industrie du 21e siècle. « Il y a de belles carrières à faire dans l’industrie, avec souvent des salaires intéressants, défend Sophie Thiercy, du Pôle Formation de l’IUMM. Les métiers ont bien évolué et sont directement liés à des domaines de pointe, comme la fabrication additive ou les objets connectés. J’encourage vivement les femmes à participer, car les métiers de l’industrie ne leurs sont absolument pas bloqués. »

L’insertion, priorité du Département 

Pour rappel, le Conseil départemental des Ardennes consacre 73 millions € à l’insertion, dont 63 millions pour le versement du Revenu de Solidarité Active.