Woinic, 10 ans de retombées économiques

Woinic va bientôt fêter ses 10 bougies. Installée sur l'aire d’autoroute A34 entre Saulces-Monclin et Faissault, cette sentinelle de fer semble « monter la garde à la porte des Ardennes ».

Œuvre monumentale, réalisée par Eric Sleziak, sculpteur de Bogny-sur-Meuse, Woinic est un véritable hommage à la métallurgie ardennaise : l’animal pèse en effet plus de 50 tonnes de métal, mesure environ 8 mètres de haut, 14 mètres de long, 5 mètres de large et a nécessité plus de 12.000 heures de travail sur 11 années !

Longtemps convoité par les Belges et les Italiens, Woinic n'a pas quitté son territoire d’attache grâce au Département qui en a fait l'emblème du territoire à l’occasion de la Fête des Ardennes : le 8 août 2008 (« 08 – 08 – 08 »).

Depuis lors, de nombreux produits dérivés ont vu le jour, les plus célèbres étant la bière et les pommes de terre éponymes et générant au sein des entreprises privées locales.Le Département précise, suite à un récent reportage TV, que des royalties - c’est-à-dire un pourcentage du chiffre d’affaires issu des produits dérivés Woinic -, sont partagées entre l’auteur de l’oeuvre et la collectivité à hauteur d’environ 8 000 euros bruts par an en moyenne depuis 2012.